24.3 C
Sénégal
6 décembre 2022
ACTUALITE Nationale

Vacances et Covid19 : le clergé, les religieux et le laïcat alertent sur les tentations de rassemblements et de festivités

L’Union du Clergé sénégalais (UCS), la Conférence des Supérieurs Majeurs du Sénégal (CSMS) et le Conseil national du Laïcat du Sénégal (CNL) ont signé, à travers leurs présidents, respectivement Abbé Aloyse Sène, Père Christian T. D. Ehemba et Philippe Abraham Birane Tine, un communiqué conjoint, daté du 13 août 2021, pour alerter sur « les tentations pour les rassemblements et les festivités qui risquent de faire perdre de vue la gravité de la situation de pandémie, en cette période de vacances et de festivités qui viennent à peine de commencer ».

S’adressant particulièrement aux jeunes, Abbé Aloyse Sène, Père Christian T. D. Ehemba et Philippe Abraham Birane Tine écrivent : « Notre conviction est certaine : si la jeunesse prend ses responsabilités et se dresse comme bouclier anti-covid en respectant toutes les mesures barrières édictées, la pandémie reculera considérablement dans notre pays. L’enjeu est de taille : ne pas s’exposer pour ne pas exposer les autres, par charité, surtout les personnes les plus vulnérables de nos familles. C’est la responsabilité de Tous et de Chacun ».

Face à la virulence, à la contagiosité et à la létalité du variant Delta, le clergé, les religieux et le laïcat invitent les fidèles et l’ensemble de leurs concitoyens à éviter « toute forme de rassemblements susceptibles de favoriser la propagation du virus » et suggèrent « de privilégier d’autres moyens pour présenter les condoléances comme, par exemple, les appels téléphoniques », à l’occasion de décès, en attendant des moments plus favorables.

Ils n’ont pas manqué, par ailleurs, de rendre « un vibrant hommage au personnel soignant qui chaque jour fait preuve d’abnégation, de générosité et de détermination pour sauver des vies ; de saluer tous les bénévoles engagés pour contribuer à la lutte et de compatir à la douleur de toutes les personnes éprouvées par la perte d’un être cher et leur présentons nos sincères condoléances ».

« Aux nombreux malades encore sous traitement, nous souhaitons un prompt rétablissement », ont-ils encore exprimé.

L’intégralité de communiqué conjoint :

Depuis le début de la pandémie à Coronavirus dans notre pays en mars 2020, L’Église du Sénégal, conformément aux valeurs évangéliques qui ont toujours inspiré son engagement et ses actions en faveur des populations, s’est remarquablement illustrée dans le combat consistant à défendre et à protéger la vie. La voix de nos Pères Évêques de la Province ecclésiastique de Dakar, parvenue à nous à travers 12 communiqués, résonne encore comme de fortes « Paroles » de Compassion, de Responsabilité et d’Espérance.

Face au variant Delta dont la virulence est en train de semer la désolation en occasionnant de nombreuses pertes en vies humaines, nos Pères Evêques nous rappellent, dans leur communiqué no12 du 20 juillet 2021, que « l’heure n’est pas au relâchement, au laisser-aller, à l’irresponsabilité. » Nos Pasteurs nous convient aussi « à redoubler de vigilance et de prudence, dans le respect des mesures barrières que nous connaissons tous ».

Ce message mérite d’autant plus d’être rappelé que les vacances viennent à peine de commencer et que les tentations pour les rassemblements et les festivités risquent de faire perdre de vue la gravité de la situation de pandémie.

Ce message mérite surtout d’être rappelé aux jeunes qui ne sont pas épargnés par cette troisième vague. Notre conviction est certaine : si la jeunesse prend ses responsabilités et se dresse comme bouclier anti-covid en respectant toutes les mesures barrières édictées, la pandémie reculera considérablement dans notre pays. L’enjeu est de taille : ne pas s’exposer pour ne pas exposer les autres, par charité, surtout les personnes les plus vulnérables de nos familles. C’est la responsabilité de Tous et de Chacun.

C’est pourquoi, en ces temps difficiles, nous invitons les fidèles laïcs et tous nos concitoyens à éviter toute forme de rassemblements susceptibles de favoriser la propagation du virus. Les enterrements, les présentations de condoléances, entre autres, continuent de drainer du monde dans des conditions qui ne facilitent pas toujours le respect des gestes barrières. En attendant des moments plus favorables, ne convient-il pas de privilégier d’autres moyens pour présenter les condoléances comme, par exemple, les appels téléphoniques ?

En communion avec nos Pères Évêques et avec toute la communauté chrétienne catholique du Sénégal, nous rendons un vibrant hommage au personnel soignant qui chaque jour fait preuve d’abnégation, de générosité et de détermination pour sauver des vies. Dans le même élan, nous saluons tous les bénévoles engagés pour contribuer à la lutte.

Nous compatissons à la douleur de toutes les personnes éprouvées par la perte d’un être cher et leur présentons nos sincères condoléances. Aux nombreux malades encore sous traitement, nous souhaitons un prompt rétablissement.

En cette veille de la solennité de l’Assomption de la très sainte Vierge Marie, Continuons à confier notre cher Sénégal et le monde entier à la vigilante et maternelle protection de Notre Dame de Poponguine afin qu’elle nous couvre de son manteau immaculé et nous délivre à tout jamais de cette pandémie.

Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous refugions sainte Mère de Dieu, ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve mais, de tous les dangers, délivre nous toujours, Vierge glorieuse, Vierge bienheureuse. Amen !

Fait à Dakar, le 13 août 2021

Abbé Aloyse SENE, Président de l’UCS

Père Christian T. D. EHEMBA, Président du CSMS

Philippe Abraham Birane TINE, Président du CNL

Bon à savoir :

  • L’Union du Clergé Sénégalais (UCS) regroupe est la coordination de toutes les unions du clergé diocésain du Sénégal. Elle existe depuis 1973.
  • La Conférence des Supérieurs majeurs du Sénégal (CSMS) regroupe les différentes congrégations religieuses masculines et féminines présentes au Sénégal. Elle existe depuis 2015.
  • Le Conseil National du Laïcat du Sénégal (CNL) est la structure qui coordonne tous les mouvements et associations de l’Eglise catholiques du Sénégal reconnus par la centrale des Œuvres catholique de Dakar. Il existe depuis 2008.

Fidespost

1 commentaire

Fançois Ngor ndiaye, 17 août 2021 at 8 h 44 min

Merci pour le contenu. Les signataires ont-ils fait un audio de leur message dans les langues nationales telles que le Diola, le poular Sérère, wolof etc? En est-il prévu une large diffusion dans les médias du grand public, radios et tv publics et privés ? Tous mes encouragements et mes souhaits de bénédictions. François Ngor NDIAYE

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite