26 C
Sénégal
31 octobre 2020
FidesPost
ACTUALITE Nationale

Selon un socio-anthropologue nos hommes politiques ne savent plus « ce que parler veut dire »

Le niveau du débat politique au Sénégal est très faible. En lieu et place de discussion constructive, pertinente, les hommes politiques s’insultent à longueur de journée. Un constat regretté par les invités de « LR du temps » sur Iradio (90.3), dimanche 20 septembre 2020.

Sylvain Faye, socio-anthropologue déplore le spectacle qu’il juge désolant que nous offrent les hommes politiques. « De nos jours, pour défendre une idée, nous n’avons pas besoin de pertinence, nous avons maintenant besoin d’invectives d’insultes. Ce qui est grave », regrette-t-il.

Poursuivant, il rappelle que la parole est sacrée. « C’est un art que ceux qui nous gouvernent doivent avoir pour pouvoir nous parler, nous convaincre », ajoute-t-il. Avant de regretter : « malheureusement nos politiciens ne savent plus ce que parler veut dire ».

A son avis, ce qui se passe dans le champ politique est une amplification du débat national et en est la cause des insultes qu’on note dans les téléfilms, les théâtre, entre autres.

Fidespost/Emedia

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite