32.2 C
Sénégal
6 juillet 2022
ACTUALITE Nationale VIE CHRETIENNE

Saint Maurice : les fidèles décidés à mettre fin à l’occupation anarchique de la devanture de leur lieu de culte

« Nous disons : Non, trop c’est trop ! Et nous exigeons qu’un terme soit mis à ces pratiques habituelles inappropriées », a déclaré, avec fermeté, Henri Sarr, membre de la fondation et porte-parole du jour, pour dénoncer l’occupation anarchique et les agressions de la devanture de leur lieu de culte. C’était lors d’un point de presse organisé par les fidèles de la fondation paroissiale Saint Maurice d’Angers, mardi 21 juin 2022.

Les fidèles de la fondation paroissiale Saint Maurice d’Angers des HLM ne veulent plus continuer à supporter « les actes irrespectueux à l’endroit de leur lieu de culte ». « Devenue fondation paroissiale depuis le 1er octobre 2021, Saint Maurice ne peut plus souffrir d’inaccessibilité », a martelé Henri Sarr face à la presse.

Se fondant sur la Constitution du Sénégal qui garantit les libertés fondamentales et bannit les inégalités et les discriminations, le porte-parole du jour a d’abord tenu à relever un fait qui ressemble bien à une discrimination à l’égard de la communauté catholique des HLM. En effet, « le long de la route des HLM est aménagé, excepté devant Saint Maurice (église) », a fait remarquer Henri Sarr. Mais pourquoi donc ? Les autorités communales sont certainement mieux placées pour répondre à une telle question.

À cela, s’ajoutent de nombreux actes irrespectueux que subissent le mur de l’église et ses environs immédiats. Henri Sarr a pointé par la suite les matchs de football organisés sans cesse sur le domaine, occasionnant des incidents avec les fidèles se rendant au culte et qui « reçoivent un ballon sur le corps », le fait « des usagers qui n’hésitent pas entrer dans le périmètre souvent par escalade de la clôture suffisamment haute, et ce, à des heures tardives pour uriner ou chercher un ballon », le mur de l’église transformé depuis de très longues années en toilettes publiques et ses environs en dépotoirs d’ordures, servant aussi de parking pour les taxis et les gros porteurs.

Une autre situation que les fidèles observent comme « un grave dommage qui leur est infligé » est l’érection de la devanture de leur lieu de culte en foirail par les vendeurs de moutons à l’occasion des « opérations Tabaski », dont l’une est actuellement en cours, à quelques jours de cette importante fête musulmane.

« Les fidèles venus se recueillir sont souvent agressés par la pollution sonore ambiante, les meetings, les séances de luttes et les conférences religieuses qui cohabitent très mal avec le culte que nous faisons », a encore regretté Henri Sarr.

Autant de faits déplorables, qui ont été source de plusieurs altercations entre les usagers et les fidèles, et qui expliquent le ras-le-bol exprimé par les catholiques des HLM. Ils tiennent à se faire entendre tout en restant « polis, mais fermes, de la fermeté et du radicalisme de l’évangile ».

La balle est donc dans le camp des autorités publiques compétentes qui n’ont encore donné suite aux interpellations des responsables de la fondation. « Des correspondances reçues et déchargées ont été adressées à l’actuel Maire des HLM, au Maire de la Ville de Dakar, au Préfet de la Ville de Dakar et au Gouverneur de la Région Dakar. Mais aucune réponse n’a été fournie aux responsables de la communauté. Et comme toujours, nous nous retrouvons devant les faits accomplis », a révélé à Henri Sarr. 

En tout état de cause, les fidèles des HLM ont tenu à témoigner de leur engagement et de leur détermination à aller jusqu’au bout de leur combat, « pour la plus grande gloire de Dieu » : « En tant que citoyens, jouissant pleinement de nos droits et assurés de notre combat comme étant une démarche de foi, nous exhortons les autorités à bannir toute manifestation ou activité au niveau de la devanture de la fondation Saint Maurice. Nous ne ménagerons aucun effort jusqu’à l’obtention de gain de cause, jusqu’à l’atteinte de nos objectifs », a conclu le porte-parole.

Fidespost

1 commentaire

Marie Claire Tavares Diémé 22 juin 2022 at 14 h 58 min

Il faut que les Catholiques de Saint Maurice d Angers se lèvent comme un un seul homme 🚹, pour régler définitivement ce problème

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite