26.2 C
Sénégal
26 novembre 2022
EGLISE UNIVERSELLE

RDC : le nouveau nonce apostolique évoque des difficultés à trouver un évêque

Le nouveau Nonce Apostolique en RDC, l’italien Monseigneur Ettore Balestrero est arrivé mardi 14 août 2018 à Kinshasa. Il était précédemment en Colombie où il a passé cinq ans. Dans un entretien publié sur le site de la Conférence épiscopale de RDC (CENCO), le remplaçant du nonce Montemayor a laissé entendre qu’il aurait des difficultés à faire nomme un évêque au pays du Cardinal Monsengwo.

Le nouveau nonce apostolique en RDC a accordé sa première interview depuis son arrivée à la presse de la CENCO.

A une question portant sur la nomination d’évêques pour quelques diocèses du pays en attente, Mgr Ettore Balestrero dont la mission est aussi de les aider à en trouver a répondu : «Quand je suis arrivé en Colombie, il y avait quinze diocèses sans évêques et pendant mes cinq années en Colombie, le Pape a nommé quarante-sept évêques. Ici, c’est moins mais je crois qu’il y a plus de difficultés selon ce que j’ai pu comprendre. C’est un travail qu’on doit faire ensemble, je dois écouter beaucoup, apprendre et après proposer au Pape quelques noms des personnes dignes et capables de régir le destin de certaines juridictions ecclésiastiques ».

Nommer 47 évêques en 5 ans en Colombie, soit  un peu plus de 9 par ans, là où des diocèses africains attendent des années pour trouver un évêque.

Pour le prélat italien, toutefois, « l’important c’est de trouver des hommes pieux, des bons prêtres, honnêtes, transparents, fiers de l’Evangile, qui ont un leadership, sont capables même de partager en communion avec d’autres prêtres, qui n’ont pas peur d’annoncer l’Evangile en toute fidélité par rapport à ce que l’Eglise enseigne, des hommes d’église, qui écoutent l’Eglise, suivent l’Eglise et sont conscients que chaque évêque ne se représente pas soi-même mais représente l’Eglise universelle ».

Il a également répondu à d’autres questions relatives à sa mission et à sa sécurité. Mgr Ettore Balestrero entend « aider à établir un dialogue, déjà existant, mais toujours plus profond et constructif pour le bien de la population ».

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite