30.2 C
Sénégal
5 décembre 2022
ACTUALITE Internationale Nationale

Préoccupés par un climat socio-politique tendu, les Évêques annoncent une Lettre Pastorale à tous les fidèles laïcs

A l’issue de leur première Assemblée ordinaire de l’année pastorale 2022-2023, tenue dans le diocèse de Kolda du 07 au 13 novembre, les Évêques de la Conférence épiscopale interritoriale Sénégal, Mauritanie, Cap-Vert et Guinée-Bissau ont lancé des appels face à la situation économique, socio-politique et sécuritaire de leurs pays respectifs. En effet, cette première session est l’occasion pour eux de « sentir ce qui es vit dans toutes les Églises-sœurs de la Conférence, dans un esprit de solidarité et d’entraide mutuelle ». Elle a enregistré cette année la présence de Monseigneur Waldemar Stanislaw Sommertag, Nonce Apostolique, nouvellement affecté à la Représentation Diplomatique du Saint Siège à Dakar, dont la mission couvre le Sénégal, la République Islamique de Mauritanie, le Cap Vert et la Guinée-Bissau.

Dans le communiqué final, signé par Son Éminence le Cardinal Arlindo Gomes Furtado, Évêque de Santiago (Cap Vert), Président de la Conférence épiscopale, les Évêques ont d’abord ont exprimé leurs préoccupations face à la crise économique qui prévaut leurs pays respectifs, à cause de la cherté de la vie. Ils ont invité les « gouvernants à consolider les efforts de résilience, pour une meilleure prise en charge des besoins des populations, surtout les plus vulnérables » et encouragé les Caritas diocésaines à plus d’attention et de proximité avec « les populations les plus indigentes ».

Les Évêques ont ensuite constaté un « climat social et politique tendu » dans leur zone et ont alerté « tous les acteurs, surtout politiques, sur les dangers de la division, de médisance et de la violence ». Leur rappelant leur devoir d’honnêteté, de loyauté et de respect à l’égard de leurs concitoyens et militants, ils disent : « Non à la violence, à la manipulation des consciences et des opinions ! » et leur recommande de mettre en avant l’intérêt général. Ils attirent en outre l’attention de tous, surtout des jeunes, sur l’usage responsable et respectueux des réseaux sociaux.

Les Évêques aussi part leurs inquiétudes face à la montée progressive d’une violence multiforme, due parfois à des idéologies qui prônent l’exclusion et l’intolérance basées sur la religion, l’origine, la culture, l’ethnie ou l’appartenance politique. C’est ainsi qu’ils interpellent les populations à plus d’ouverture, de tolérance, de dialogue ; les autorités, à la vigilance et à la promotion de la justice, de l’équité, de la paix et de la cohésion sociale.

Par ailleurs, cette première session sert aussi de cadre d’élaboration de la traditionnelle exhortation de Carême des Évêques de la Conférence épiscopale interterritoriale. Pour le Carême 2023, qui débutera le mercredi 22 février, leur message portera sur l’espérance chrétienne, avec comme titre : « Soyons témoins de l’Espérance qui habite en nous ! » Une manière pour les Évêques de marquer « leur communion et leur solidarité à l’endroit de tous les hommes et femmes, leurs concitoyens, qui vivent au quotidien al souffrance à cause de la maladie, la guerre, la cherté de la vie, les dégâts causés par les intempéries… »

On peut retenir, enfin, que les Évêques adresseront bientôt une Lettre Pastorale à tous les fidèles laïcs de leurs diocèses respectifs. Ils ont en effet indiqué avoir échangé sur ce document dont la date de publication n’a pas été précisée. Ils mettront l’accent sur « les deux pôles d’engagement que sont l’Église et la Société », annoncent-ils. Ce, pour « amener les fidèles laïcs à redécouvrir et assumer pleinement leurs rôle et place dans la vie de leurs Églises et sociétés respectives, en tant que baptisés et citoyens ».

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite