30.2 C
Sénégal
5 décembre 2022
VIE CHRETIENNE

Pourquoi donc l’esprit de parti devrait-il avoir droit de cité au cœur de l’Église ?

S’interroge Léonie Sarr, théologienne et bibliste, dans sa méditation de l’évangile de ce vendredi 7 octobre 2022 (cf. Luc 11, 15-26). Considérant que « Jésus nous met en garde contre la possibilité de nuire à l’Église en étant membre », elle encourage à travailler à l’unité au risque d’aboutir à l’extinction. 

« Celui qui n’est pas avec moi est contre moi. Celui qui ne rassemble pas avec moi disperse » (Lc 11, 23). Jésus nous met en garde contre la possibilité de nuire à l’Église en étant membre : si on ne travaille pas à l’unité !!! L’avenir de la division, c’est l’extinction ! Un royaume divisé contre lui-même ne peut pas tenir.

Cela, même les suppôts du diable l’ont compris, au point que par une puissance démoniaque, il n’est pas possible d’en chasser une autre. Pourquoi donc l’esprit de parti devrait-il avoir droit de cité au cœur de l’Église ? Le Christ est-il divisé ?

Seigneur Jésus, sur toi repose le Saint-Esprit de Dieu. Avec toi, Il a guéri les malades, Ressuscité les morts, délivré les possédés… Que ton Saint-Esprit nous fasse aussi travailler à la croissance de ton Règne dans l’unité, la coresponsabilité, la synodalité. Amen.

Léonie Sarr

Crédit photo : Abbaye de Keur Moussa

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite