28.2 C
Sénégal
6 juillet 2022
ACTUALITE EGLISE UNIVERSELLE Nationale VIE CHRETIENNE

Poponguine 2022 : Abbé Nestor Sène commente le thème de la 134ème édition

La 134ème édition du pèlerinage marial de Poponguine aura lieu les 4, 5 et 6 juin 2022, sur le thème : « Amour familial : vocation et chemin de sainteté ». L’un des particularités de cette édition est que le diocèse de Kaolack sera à l’honneur. Et pour cause. La messe solennelle du lundi de Pentecôte sera présidée par Son Excellence Monseigneur Martin Boucar Tine et l’animation liturgique de la messe assurée par la Coordination des chorales de Kaolack, 12 ans après sa dernière participation, soit en 2010. « Nous nous rendrons à Poponguine avec un peu plus de 5.000 pèlerins, y compris les marcheurs », informe encore Abbé Nestor Sène, Directeur des Œuvres diocésaines. Celui-ci est aussi revenu sur le thème du pèlerinage qu’il a bien voulu commenter pour nos lecteurs.

Le thème de Poponguine 2022, « L’amour familial : vocation et chemin de sainteté », nous rappelle, selon l’Abbé Nestor Sène, l’Année de la « Famille Amoris Laetitia » que le Pape François a dédiée à la Famille depuis le 19 mars 2021 et qui se prolongera jusqu’à la Rencontre mondiale des Familles prévue à Rome, le 26 juin 2022. La 134ème édition du pèlerinage de Poponguine se tient donc à une vingtaine de jours de la clôture de cette année spéciale.

« Mais pour nous, diocésains de Kaolack, ce thème nous renvoie aussi à notre propre plan d’action pastoral quinquennal, articulé autour de cinq attitudes de Marie : son Oui (« Fiat »), à l’Annonciation, son Action de grâce (« Magnificat ») à la Visitation ; la Méditation dans son cœur (« Conservabat ») de tous les évènements qui se déroulaient dans sa vie ; sa Présence au pied de la Croix (Stabat) et dans le Cénacle avec les apôtres dans l’attente de l’Esprit de Pentecôte (Orabat). Cela nous rappelle que Marie est pour nous un exemple et un modèle de foi qui nous apprend à aimer son Fils, notre Seigneur Jésus-Christ et à être véritablement des Fils et des Filles de l’Église, c’est-à-dire des membres du Corps du Christ », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, « vivre ce pèlerinage sous le signe de la famille nous rappelle son importance », considère encore le Directeur des œuvres de Kaolack. « C’est vrai, nous sommes à la 134ème édition dont la particularité est de coïncider avec l’Année de la Famille. Il faut se rappeler qu’en 2016, le Pape François avait publié l’Exhortation apostolique « Amoris Laetitia », après deux synodes successifs, en 2014 et 2015, sur la famille. Voici que 5 ans après, il nous propose de revenir sur la question de la famille. Vivre ce pèlerinage sous le signe de la famille nous rappelle son importance ».

En effet, poursuit l’Abbé Nestor Sène, « pour l’Église, la famille est la cellule de base, l’« église domestique », le lieu où l’homme naît, évolue et grandit. C’est la raison pour laquelle l’Église considère la famille comme vocation, mais aussi comme lieu d’évolution de vocations. Elle est aussi une mission, c’est-à-dire un cheminement vers la sainteté ».  

« Nous n’oublions que l’année dernière, le Pape François nous demandait de vivre l’Année Saint Joseph, un autre membre de la Sainte Famille de Nazareth, composée de Joseph, Marie et Jésus. Vivre ce pèlerinage sous le signe de la famille nous renvoie aux réalités de la sainte famille. Réalités de joie vécues par Marie et Joseph avec l’enfant Jésus à Nazareth, mais aussi réalités d’épreuves », conclut-il en se référant à l’épisode biblique où Jésus est resté au Temple de Jérusalem, après le pèlerinage effectué avec ses parents (cf. Luc 2, 41-52).

Fidespost

1 commentaire

Laure 25 mai 2022 at 17 h 38 min

Merci DDO pour cet éclairage du thème du pèlerinage.

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite