31 C
Sénégal
7 juillet 2020
FidesPost
ACTUALITE Nationale

Poponguine 2020 : Mgr Martin Tine prie pour la fin de la Covid-19

Malgré l’absence des fidèles au sanctuaire marial de Popenguine à cause de l’épidémie du nouveau coronavirus, l’évêque de Kaolack, Mgr Martin Boucar Tine a présidé, comme prévu, la messe officielle de la 132eme édition du pèlerinage marial de Popenguine. Il a réitéré à Marie l’amour que les fidèles catholiques portent en elle et prié la fin de la Covid-19 et au retour normal à la vie.

Quelques groupes de fidèles catholiques se sont rendus hier au pied de Notre Dame de la Délivrande de Popenguine pour prier Marie, lors de la 132eme édition du pèlerinage marial de Popenguine. Cette année, à cause de la pandémie du nouveau coronavirus, le pèlerinage a été annulé. Néanmoins Mgr Martin Boucar Tine, évêque du diocèse de Kaolack a présidé la messe officielle de ce grand rendez-vous de l’Eglise sénégalaise.

Dans son homélie, le prélat a indiqué que l’édition de 2020 se fera sans aucun doute distinguer dans l’histoire de ce pèlerinage sous régional. Au nom des milliers de fidèles chrétiens confinés chez eux, il a dit tout son amour et sa confiance à Marie.  « Celle que Dieu a comblé de grâces, et perpétué ainsi la tradition. Pour vous qui ne pouvez pas être là avec nous, réjouissez-vous et soyez dans la joie, et surtout rassurez-vous, car c’est elle-même qui vous rejoint partout où vous êtes, ne pouvant supporter de nous voir seuls surtout en cette période de grande inquiétude pour ses enfants», a déclaré Mgr Martin Tine depuis le sanctuaire marial vide de son monde. Il a demandé de ne pas se relâcher face au coronavirus en respectant les mesures barrières.

Revenant sur le pèlerinage, l’évêque du diocèse de Kaolack a rappelé que depuis plusieurs années, de nombreux pèlerins se succèdent en ce lieu pour demander à Marie quelques grâces : la grâce d’une libération ou d’une guérison, ou encore sa protection maternelle pour leur famille ou leurs proches, pour le Sénégal, mais aussi pour remercier. « Nombreux sont ceux et celles qui ont entendu ici Marie leur dire ce qu’elle disait déjà aux serviteurs des noces de Cana en Galilée : Faites tout ce qu’il vous dira ! En ce lieu, Marie ne cesse de nous dire que les paroles de son Fils sont chemin de vie et de bonheur, chemin de sainteté. Prier Marie à Popenguine, c’est prier celle qui a engagé son avenir dans le oui prononcé au jour de l’annonciation. Ce fut le « oui » de la confiance en Dieu », a affirmé Mgr Boucar Tine. Il a indiqué que Dieu qui a conduit Marie sur des chemins qui lui étaient inconnus, veillerait sur elle. « N’est-ce pas là, le début de notre chemin de sainteté ? Dire oui à Dieu, comme autrefois Marie, en ignorant tout des chemins qu’il nous faudra prendre mais en sachant que Dieu ne cessera de nous accompagner et de veiller sur nous. C’est donc à juste titre que nous lui demandons en cette année de nous montrer le chemin de la sainteté. Sainte Vierge Marie, montre-nous le chemin de la Sainteté », a-t-il imploré. La sainteté passe par de bonnes œuvres et l’évêque de Kaolack a rappelé que celle-ci n’appartient pas aux religieux et religieuses, tout le monde peut y accéder. Malheureusement, dit-il, beaucoup de gens n’en veulent pas puisque certains, sans scrupule et sans gêne, profitent de la misère des pauvres pour s’enrichir davantage.

Eugène KALY

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite