40.2 C
Sénégal
19 juin 2021
FidesPost
EGLISE UNIVERSELLE Nationale

Mère Marie-Catherine Kingbo, fondatrice de la Fraternité des Servantes du Christ et ancienne Supérieure Générale des Filles du Saint-Cœur de Marie est décédée

Mère Marie-Catherie Kingbo est décédée est à Dakar, le lundi 24 mai 2021, en la fête de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Église, à l’âge de 68 ans. Fondatrice de la Fraternité des Servantes du Christ, première congrégation religieuse autochtone du Niger, dans le diocèse de Maradi, Mère Marie Kingbo est aussi une ancienne Supérieure générale de la Congrégation des Filles du Saint-Cœur de Marie. Ses obsèques auront lieu, le samedi 29 mai, en la Cathédrale de Dakar.

Avant de fonder la Fraternité des Servantes du Christ en 2006, Mère Marie-Catherine Kingbo a été pendant 12 ans la Supérieure Générale de la Congrégation des Filles du Saint-Cœur de Marie. En effet, c’est à la fin de son mandat qu’elle a perçu l’appel du Christ, en 2001, à fonder une congrégation religieuse au Niger alors qu’elle était en ressourcement en France où elle suit une formation sur la « Théologie comparée, christianisme et islam » au Centre Sèvres.

« Alors que je suivais un cours sur l’Islam, j’ai compris comment les musulmans voyaient le Christ. Pas comme le fils de Dieu mort sur la croix et ressuscité mais comme un simple prophète. J’ai été bouleversée parce qu’ils ne connaissaient pas ce Dieu amour et bonté. Alors j’ai été comme interpelée par le Christ : « Pars au Niger » ». L’objectif était non pas de convertir des musulmans mais de manifester le visage de tendresse du Seigneur.

La Fraternité des Servantes du Christ, installée à Maradi, au sud du pays depuis 15 ans, œuvre quotidiennement pour l’éducation des enfants, la formation des femmes et le dialogue interreligieux, auprès d’une population à 98 % musulmane.

Née en 1953 à Guinguinéo, au Sénégal, « dans une famille œcuménique », avec une partie protestante et une autre catholique, Mère Marie Kingbo a quitté la vie familiale et professionnelle pour la vie religieuse à la suite du Christ pendant 45 ans.

La messe de ses obsèques aura lieu le samedi 29 mai 2021, à 11h, en la Cathédrale Notre Dalme des Victoires de Dakar.

Elle sera précédée d’une veillée de prière le vendredi 28 mai, à 18h, à l’école Mère Jean-Louis Dieng, à la Rue 22 prolongée, à Fass Delorme.

Requiescat in pace !

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite