26 C
Sénégal
12 août 2020
FidesPost
VIE CHRETIENNE

Méditation des Mystères Glorieux avec saint Louis-Marie Grignion de Monfort, en période de pandémie du Covid’19

Alors que le monde est quasiment en train de vivre d’expédients en cette période fort marquée par la pandémie hautement dévastatrice du Covid’19, la Sainte Eglise qui est ‘‘Mater’’ et ‘‘Magistra’’ (Mère et Enseignante) nous apporte une forte consolation spirituelle en nous proposant l’exemple du vaillant saint Louis-Marie Grignion de Monfort. Au seuil du mois marial de mai, ce grand dévot de Marie vient nous rappeler l’importance de la pratique du Rosaire dans le combat que nous menons aujourd’hui, et dans lequel il se sanctifia jadis : le combat de la foi, de l’espérance et de la charité, aux côtés de la sainte Vierge.

En ce temps pascal, temps de victoire, il est important pour nous de garder la posture de vainqueurs, malgré les épreuves, les contrariétés, les déceptions ainsi que les craintes occasionnées par cette pandémie sans précédent. Unis à la femme qui alla jusqu’à la croix, la femme qui, justement, « se tenait près de la croix » (cf. Jn 19, 25), Marie, et à notre frère aîné dans l’Eglise céleste, saint Louis-Marie Grignion de Monfort, empruntons la voie royale du Rosaire. Suivons particulièrement les sentiers des Mystères glorieux qui nous conduiront assurément au Christ Triomphant, et par la même occasion, dans sa Gloire et sa Paix.

1er Mystère Glorieux : Jésus est Ressuscité

La Résurrection du Seigneur, gage de notre résurrection future, nous appelle à un passage pascal, comme Jésus lui-même l’a vécu : la mort, et particulièrement la mort à soi-même. Or, le scandale du Covid’19 s’est déclaré à une époque où l’homme se croyait ‘‘Dieu’’, afin de lui rappeler qu’il fallait infiniment moins qu’un homme pour démontrer que sans Dieu, toutes les prouesses et réalisations de ce dernier n’étaient que des constructions faites à même le sable. Pour ressusciter de manière intégrale, il nous faut mourir à nous-mêmes : « si nous ne mourons à nous-mêmes, et si nos dévotions les plus saintes ne nous portent à cette mort nécessaire et féconde,écrit saint Louis-Marie Grignion de Monfort, nous ne porterons point de fruit qui vaille, et nos dévotions nous deviendrons inutiles. Toutes nos justices seront souillées par notre amour-propre et notre propre volonté : ce qui fera que Dieu aura en abomination les plus grands sacrifices et les meilleures actions que nous puissions faire ; qu’à notre mort, nous nous trouverons les mains vides de vertus et de mérites ; et que nous n’aurons pas une étincelle du pur amour qui n’est communiqué qu’aux âmes mortes en elles-mêmes, dont la vie est cachée avec Jésus-Christ en Dieu.»1

Demandons alors au Seigneur, par Marie, la grâce de mourir à nous-mêmes afin de ressusciter en Jésus-Christ.

2ème Mystère Glorieux : l’Ascension

Le Seigneur est monté aux cieux, ensuite l’homme a ‘‘verrouillé’’ l’espace de communication qui le reliait à Dieu (le ciel de sa conscience) pour vivre sur terre comme bon lui semblait. Mais par sa violence, le Covid’19 s’est imposé lui-même comme un coup de semonce sur l’homme, lui rappelant du même coup la Transcendance, direction vers laquelle il ne regardait plus. Or, l’oubli de Dieu rime avec la perte de l’homme. Aussi, l’exemple de la Vierge que décrit saint Louis-Marie Grignion de Monfort est-il à même de nous éclairer dans notre conduite : « Après l’Ascension de Jésus-Christ, la sainte Vierge passa le reste de sa vie à visiter les lieux que ce divin Sauveur avait sanctifiés par sa présence et par ses tourments. Là, elle méditait sur l’excès de sa charité et sur les rigueurs de sa passion2

Fortifiés par un tel exemple, demandons au Seigneur, par Marie, la grâce de nous accrocher au Rocher qui nous sauve, Jésus-Christ, afin de garder la sérénité au cœur des plus grandes tempêtes.

3e Mystère Glorieux : la Pentecôte

L’évènement de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres s’est inscrit dans un contexte de psychose lié à des facteurs surtout religieux et politiques. Le contexte social se montrait franchement défavorable à leur égard, le Leader s’en étant allé. Mais une véritable conformation au Christ esseulé au cours de sa douloureuse passion s’effectuait discrètement dans leurs cœurs, que rendra parfaite la réception du Don promis : l’Esprit de Lumière et de Vérité, le Défenseur.

Confinés actuellement à cause du Covid’19, quel est notre état intérieur ? Est-ce la crainte maladive d’une contagion très possible, ou plutôt le déclenchement d’un processus intérieur de sanctification dans la conformation au Christ, capable de nous préparer à une ‘‘mission de feu’’ post-pandémique ?

Cette dernière disposition, -la bonne d’ailleurs-, ne se fera pas sans une réelle intimité avec Jésus et une relation filiale profonde avec Marie. L’épreuve du confinement apparaît, ce voyant, comme un soupçon de ‘‘kairos’’, mais attention : il faut bien tenir que ‘‘sans l’Esprit-Saint, la formation et la présence de Jésus et de Marie en notre âme ne sauraient se réaliser d’une manière digne d’eux3 Dans la perspective de la ‘‘Pentecôte’’ nouvelle qui se déroulera au sortir de cette pandémie, demandons au Seigneur, par Marie, la grâce spéciale de l’assistance et du soutien de l’Esprit-Saint.

4e Mystère Glorieux : l’Assomption de Marie

Après tant de tribulations dans sa vie qui résonnèrent comme en écho à la prophétie de Syméon (cf. Lc 2, 34-35), Marie, lorsqu’elle rendit son dernier souffle, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel. Se tenant perpétuellement en présence de la Très Sainte Trinité, elle se tient également toujours prête à intercéder en notre faveur. La Vierge Immaculée est un placement sûr pour toute l’humanité, notamment en cette période où beaucoup se demandent s’ils seront parmi les témoins des lendemains du Covid’19, où beaucoup s’inquiètent au sujet des changements difficiles qui naîtront en cet ‘‘après’’, un ‘‘après’’ qui en vérité fait aussi peur que le présent.

Quant à nous, buvons notre coupe en ce temps, quelle qu’amère qu’elle soit. La joie future n’en sera que plus grande ! Nous avons Marie au ciel, pour nous !

Saint Louis-Marie Grignion de Monfort a bien expliqué cet aspect particulier de la relation à Marie, en ces termes : « Ce n’est pas que celui qui a trouvé Marie soit exempt de croix et de souffrances, tant s’en faut ; il en est plus assailli qu’aucun autre, parce que Marie, étant la mère des vivants, donne à tous ses enfants des morceaux de l’Arbre de Vie, qui est la Croix de Jésus, mais c’est qu’en leur taillant de bonnes croix, elle leur donne la grâce de les porter patiemment et même joyeusement ; en sorte que les croix qu’elle donne à ceux qui lui appartiennent sont plutôt des confitures ou des croix confites que des croix amères ; ou, s’ils en sentent pour un temps l’amertume du calice qu’il faut boire nécessairement pour être ami de Dieu, la consolation et la joie, que cette bonne Mère fait succéder à la tristesse, les animent infiniment à porter des croix encore plus lourdes et plus amères.»4

Demandons alors au Seigneur, par Marie, la grâce de la patience et de la joie dans les épreuves, afin que nos vies soient parfaitement disposées à l’accomplissement de la volonté de la volonté de Dieu.

5e Mystère Glorieux : Marie est couronnée Reine du Ciel et de la terre par la Sainte Trinité

La sainte Vierge Marie a reçu la couronne, ce signe éminent de royauté et d’honneur, et exerce sa maternelle royauté dans le monde entier, au service de son Fils, le Roi de l’univers. Pourtant, dans notre actualité, il semble que le pouvoir ait été usurpé par une autre couronne (corona), et son pouvoir est mortifère. Mais de puissance, le Covid’19 n’en possède qu’en apparence. Le Seul Puissant, c’est Dieu, et Il communique cette Qualité de sa divinité à ses saints, Marie la première. Et comme elle règne avec Dieu dans sa gloire, ainsi, nous voulons nous aussi régner avec Lui, voilà pourquoi nous nous évertuons à mener le bon combat. L’heure n’est pas au relâchement mais plutôt à la persévérance, et Marie nous dit : « Mes enfants, vous pouvez y arriver comme moi, par la grâce de Dieu. N’ayez pas peur, je suis avec vous ; je suis votre Mère, et je vous aiderai.»

Il appert dès lors bien profitable à nous de garder gravées dans le marbre de notre cœur ces paroles de saint Louis-Marie Grignion de Monfort : « Regardons sur notre tête les anges qui nous crient : ‘‘Prenez garde de perdre la couronne marquée pour la croix qui vous est donnée, si vous la portez bien. Si vous ne la portez pas bien, un autre la portera comme il faut et ravira votre couronne. Combattez fortement en souffrant patiemment, nous disent les saints, et vous recevrez un royaume éternel5 Demandons par l’intercession de Marie au Seigneur, le Guerrier Valeureux, la grâce de la persévérance et du courage dans les combats, afin que nous remportions la couronne qui ne se flétrit pas (cf. 1 Co 9, 25 ; 1 P 5, 4 ; Ap 3, 11).

Gardons toujours à l’esprit que « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Rm 8, 28), y compris la délicate situation que le monde traverse actuellement, avec son lot de familles brisées, de couples séparés, de projets anéantis, de cultes publics suspendus, et de tant d’autres douleurs occasionnées par le Covid’19. A l’école de Marie, demeurons fermes dans les vertus théologales et dans l’imitation du Christ, par la grâce du Saint-Esprit. C’est une voie de purification et de transfiguration pour notre âme. En effet, « notre âme est la toile d’attente sur laquelle nous devons appliquer le pinceau, les vertus sont les couleurs qui doivent relever son éclat, et l’original que nous devons copier, c’est Jésus-Christ, l’image vivante qui représente parfaitement le Père éternel.»6 Que le Rosaire soit notre pinceau de chaque instant, afin que notre vie devienne une œuvre d’art, un chef-d’œuvre que la Trinité ne se lassera jamais de contempler.

1 Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, Traité de la Dévotion à la Sainte Vierge, II, 2.

2 Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, Le Secret Admirable du Très Saint Rosaire pour se convertir et se sauver, 24e rose.

3 Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, Traité de la Dévotion à la Sainte Vierge, Commentaires.

4 Idem, Le Secret de Marie sur l’esclavage de la Sainte Vierge, I, b.

5 Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, Lettre Circulaire aux Amis de la Croix, D, 4.

6 Idem, Le Secret Admirable du Très Saint Rosaire pour se convertir et se sauver, 22e rose.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite