38.5 C
Sénégal
25 mai 2022
ACTUALITE CONTRIBUTION Nationale VIE CHRETIENNE

Lettre aux frères et sœurs chrétiens engagés comme candidats dans les élections locales du 23 janvier 2022 (Par Frère Pierre-Marie Niang, O.P)

Cher frère, Chère sœur,

C’est avec une énorme satisfaction doublée d’une très grande fierté que nous nous adressons à vous à travers ces quelques lignes. D’ores et déjà, recevez nos vives et sincères félicitations pour votre engagement plus qu’important pour notre Église-Famille de Dieu qui est au Sénégal. Comment alors ne pas rendre grâce à Dieu pour vous et avec vous qui répondez avec beaucoup de générosité à l’appel de Dieu à le servir par la politique. Cet engagement, nous le reconnaissons avec vous, est loin d’être facile. C’est pourquoi, nous ne pouvons que nous réjouir avec vous pour cette merveille de votre participation effective à ces Locales.

Notre action de grâce à Dieu pour vous et avec vous est donc ce que nous motive à vous adresser ces quelques mots de soutien total à votre endroit. Nous voulons vous dire et vous redire combien nous sommes admiratifs de votre courage. Car il en faut beaucoup, pour oser franchir le pas non seulement de faire la politique et mieux encore de s’engager comme candidat. De ce fait, votre geste est tout sauf anodin. Voilà pourquoi, nous tenons à le souligner avec force, en espérant que toute notre communauté à votre image, se mette également en ordre de bataille pour gagner au moins le pari de la mobilisation autour de vos personnes.

Nous en appelons alors au sens de la responsabilité de toute notre Église-Famille de Dieu afin qu’elle puisse saisir les vrais enjeux de ces joutes électorales qu’il ne faut pas appréhender d’un point de vue politicien.

En effet, le propre de ces élections locales, c’est de défendre les intérêts de notre Église-Famille de Dieu. Et cela passe par une présence chrétienne dans chaque conseil municipal. Le fait d’avoir longuement brillé par notre absence dans les conseils municipaux a très fortement contribué à notre propre marginalisation et donc de subir des injustices que nous avons d’ailleurs l’art de dénoncer sans se faire entendre.

Dès lors, la finalité d’une présence chrétienne dans le conseil municipal, c’est de faire en sorte que ces injustices ne se répètent plus et qu’elles soient de lointains souvenirs. Nous rappellerons toujours cette grave injustice infligée à notre communauté : Aux Parcelles Assainies, il y a au moins un terrain destiné à l’Église catholique qui a été détourné à d’autres fins par des politiciens véreux. Pour que notre communauté ne soit plus spoliée ou oublié dans la distribution des choses qui lui reviennent de droits à l’image des autres composantes religieuses de chaque commune, pensons à nos frères et sœurs qui seul pourront être nos meilleurs avocats au sein des instances de décisions municipales.

Pour cela, que toute l’Église Famille de Dieu qui est au Sénégal veille à ce que ces membres soient représentés au sein des conseils municipaux. Si nous-mêmes nous ne nous investissons pas pour soutenir nos candidats, personne ne le fera à notre place.

Pour ceux qui seront tentés de lire dans notre appel au soutien à nos frères et sœurs chrétiens candidats aux Locales, un discours identitaire et exclusiviste, nous leur répondons à quel moment se sont-ils levés pour permettre aux chrétiens de jouir de tous leurs droits solum et totum ? Quand on donnait aux uns et oubliaient volontairement les autres, c’est-à-dire nous, où étaient-ils ? Et nous voudrions bien qu’ils nous qualifient ces nombreuses injustices qu’on a fait surir à notre communauté en lui subtilisant malicieusement des prérogatives qui lui revenaient de droit ?

Du moment où, le traitement équitable de tous les habitants d’une commune n’a pas été toujours le fort de certains politiciens, il y a du sens à soutenir ceux qui ont pour vocation de mettre un terme aux nombreuses injustices que notre communauté a subies par le seul fait de son absence dans les instances de décisions.

S’il ne s’est donc trouvé personne pour prendre la défense de notre communauté chrétienne dans le fait de lui rendre ce qui lui revient de droit, pourquoi nous reprocherait-on d’aller à la conquête de ce qui nous appartient en l’identifiant comme un discours identitaire ?

Nous aurions pu aller plus en profondeur pour défendre la nécessité des chrétiens de soutenir leurs frères et sœurs engagés dans ces Locales. Nous aurons le temps d’y revenir plus amplement en d’autres circonstances.

Pour terminer, nous réitérons nos félicitations aux frères et sœurs engagés dans ces Locales. Tous nos vœux de plein succès dans cette entreprise les accompagne. « Sel et lumière » dans le champ politique, travaillez pour le respect des droits de tous les citoyens de votre commune. Et c’est peut-être là la touche particulière que les chrétiens peuvent apporter en politique : quand on est élu, on doit être au service de tous sans exclusive. L’élu municipal voir le conseiller municipal doit veiller à ce que tous les habitants de sa commune soit traité équitablement. Le vrai élu, c’est celui qui est au service de tous les habitants de la cité sans aucune forme de discrimination fondée notamment sur la religion.

Que les candidats chrétiens veillent alors à mettre en exergue cette dimension importante de l’engagement politique comme le rappelle si bien la Doctrine sociale de l’Église sur les questions socio-politiques. Bonne chance à tous nos frères et sœurs. Nos prières vous accompagne.

Frère Pierre-Marie Niang, O.P

Doctorant en théologie dogmatique

Université Catholique d’Afrique de l’Ouest/Unité Universitaire d’Abidjan

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite