25.7 C
Sénégal
10 août 2022
ACTUALITE FOI ET COVID19

Les prêtres de Dakar prient pour une solution rapide au Covid-19

L’Union du clergé diocésain de Dakar prie «pour que le Seigneur obtienne à notre humanité de trouver une solution rapide à la pandémie du Covid-19. Que la prière de Marie, ‘la femme eucharistique’ nous obtienne, en cette période de pandémie, le réconfort et, la confiance en Dieu».

Une prière formulée par le président de cette association cléricale, Abbé Olympe Félix A. Badji, dans une lettre adressée aux prêtres, hier, 9 avril 2020, en la fête du Jeudi saint, commémorant l’institution de l’Eucharistie et du Sacerdoce.

Pour rappel, c’est en 1969 que le pape Paul VI a fait du Jeudi-Saint une fête du sacerdoce où tous les prêtres sont invités à renouveler l’engagement qu’ils ont pris à leur ordination.

Pour cette année, cette fête a été célébrée dans un contexte de pandémie caractérisée par la fermeture des lieux de culte et la suppression des rassemblements liturgiques et pastoraux depuis le début du mois de mars.

Une situation qui n’est pas sans provoquer une certaine nostalgie dans le cœur des fidèles. En En effet, dans sa lettre, Abbé Olympe Félix A. Badji a transmis à ses confrère leur cri de cœur : «Nos prêtres nous manquent tant. Nous avons faim et soif de messes, d’homélies et de communion eucharistique», ont exprimé les fidèles obligés de suivre les offices à partir de leurs domiciles, selon le Président de l’UCS/Dakar.

Le président des prêtres de Dakar a conclu sa lettre en souhaitant une belle, joyeuse fructueuse et sanctifiante fête du sacerdoce à ses confères. Il les a aussi encouragés et remerciés pour «ce qu’ils sont et pour tout ce qu’ils font comme administrateurs et dispensateurs des mystères sacrés, en tant qu’hommes de sacrements et de l’eucharistie».

Emile Dasylva

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite