27 C
Sénégal
15 janvier 2021
FidesPost
ACTUALITE Internationale Nationale Vatican

Le Pape François ouvre les ministères du lectorat et de l’acolytat aux femmes

Les ministères liturgiques de « lecteur et acolyte », jusqu’ici réservés aux hommes, peuvent désormais être confiés aux femmes : c’est ce qu’établit le pape François dans un motu proprio publié ce 11 janvier 2021.

Dans ce texte ayant force de loi, intitulé “Spiritus Domini”, le pape modifie le canon 230§1 du Code de droit canonique, qui stipulait : « Les laïcs hommes qui ont l’âge et les qualités requises établies par décret de la conférence des Évêques, peuvent être admis d’une manière stable par le rite liturgique prescrit aux ministères de lecteur et d’acolyte. » Avec la décision du pape, le texte ne mentionne plus que « les laïcs », incluant les hommes et les femmes.

Ces “ministères laïcs” étaient fixés par le motu proprio Ministeria quaedam de Paul VI (17 août 1972), qui les avait distingués des ministères spécifiques au sacrement de l’Ordre. Mais ils étaient considérés comme une préparation à l’ordination, et de ce fait réservés aux hommes.

Mais, écrit le pape François, les « développements doctrinaux » de ces dernières années ont souligné que ces ministères étaient fondés sur « la condition commune de baptisé et le sacerdoce royal reçu dans le sacrement du baptême ». Ils sont donc « distincts du ministère de l’ordination » et peuvent être « confiés à tous les fidèles », quel que soit leur sexe.

Le pape s’appuie également sur l’avis des dicastères compétents et sur la pratique « bien établie » dans l’Eglise, en vertu du canon 230 § 2 qui précise que tout les laïcs peuvent exercer temporairement les fonctions de « lecteur », « de commentateur, de chantre, ou encore d’autres fonctions ».

Le « lecteur » est institué pour lire la Parole de Dieu dans les assemblées liturgiques, les intentions de la prière universelle, diriger le chant et la participation du peuple fidèle. L’ « acolyte » s’occupe quant à lui du service de l’autel, principalement dans la célébration de la messe (distribution de la communion, exposition du Saint Sacrement).

Ces ministères de lecteur et acolyte impliquent un engagement stable. Jusqu’à présent, ils étaient reçus par les candidats au diaconat – devenant « Serviteurs de la Parole, de la Prière communautaire et de l’Eucharistie » – qui les exerçaient pendant environ six mois avant l’ordination.

Fidespost/Zenith

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite