31 C
Sénégal
7 juillet 2020
FidesPost
ACTUALITE EGLISE UNIVERSELLE Internationale

Le Pape François nomme un Évêque diocésain et trois évêques auxiliaires en RDC

Le pape François a procédé à quatre nouvelles nominations en République démocratique du Congo ce lundi 29 juin 2020 : il a nommé le révérend Bernard Marie Fansaka Biniama évêque de Popokabaka et trois évêques auxiliaires de l’archidiocèse métropolitain de Kinshasa : Mgr Jean-Crispin Kimbeni Ki Kanda, Mgr Vincent Tshomba Shamba Kotsho et Mgr Charles Ndaka Salabisala.

Le pape a aussi accepté la renonciation au gouvernement pastoral du diocèse de Popokabaka présenté par Mgr Louis Nzala Kianza.

C’est par la lettre du Nonce Apostolique en RDC, Mgr Ettore Balestrero que le secrétariat général de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) a rendu publique, ce lundi 29 juin, ces nominations du Pape François.

Qu’est ce qu’un évêque auxiliaire ?

C’est d’abord un évêque à part entière, ordonné pour la charge de l’épiscopat, portant collégialement avec tous les évêques du monde le souci de l’Église universelle.

L’évêque auxiliaire est ordonné (consacré) évêque lors d’une ordination où lui seront également remis les insignes de ce ministère (anneau, crosse, mitre, croix pectorale). Il est un collaborateur privilégié de l’évêque diocésain, tout en ne jouissant pas du droit de succession, à la différence de l’évêque coadjuteur. Il a le statut de vicaire général, mais il est associé d’une manière plus proche au ministère de l’évêque, par exemple dans la célébration de certains offices (confirmation, ordination de prêtres, présidence de cérémonies), dans les réflexions touchant le gouvernement et la vie de l’ensemble du diocèse ou dans les relations avec la société.

L’évêque auxiliaire prend possession de son office quand il présente les lettres apostoliques de nomination à l’évêque diocésain, en présence du chancelier de la curie qui en rédigera le procès-verbal.

Les raisons de la nomination d’un évêque auxiliaire

Selon le canon 403 §1, l’évêque auxiliaire est constitué quand les besoins pastoraux du diocèse le demandent, et à la demande de l’évêque diocésain. L’évêque auxiliaire ne jouit pas du droit de succession.

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite