36.2 C
Sénégal
8 février 2023
ACTUALITE

Le covid-19 et le défi d’un christianisme sans églises

Dans sa marche dans l’histoire, le christianisme, pour pouvoir survivre à certaines épreuves, a dû maintes fois se réinventer. Il a eu à sortir de ses catégories traditionnelles en fermant les portes de ses paroisses, cathédrales, basiliques pour se redéployer sous d’autres formes.

L’une des dynamiques plus récente et devenue incontournable pour le modèle pastoral africain aujourd’hui reste l’histoire des Communautés Ecclésiales de Base. En effet, elles sont nées de l’incapacité des chrétiens de l’Amérique Latine de pouvoir se réunir normalement dans les structures traditionnelles (paroisses, cathédrales, basiliques) pour le culte divin à cause de la persécution  sauvage et barbare par les pouvoirs politiques. Le christianisme traditionnel avec des églises a dû devenir le christianisme clandestin sans églises de quartiers. Ainsi est née une forme de christianisme sans église.

Aujourd’hui encore, avec le Covid-19,  le christianisme traditionnel avec églises fait face à une grave crise qui l’oblige à sortir de son modèle traditionnel pour se réinventer à  nouveau. Si déjà en Europe avec la crise de la foi, les églises, les cathédrales et les Basiliques étaient vides, aujourd’hui elles sont complètements fermées. Ce qui donne naissance à une autre forme de christianisme sans église.

Avec le confinement des personnes chez elles à la maison, un retour au modèle ecclésiologique de la famille comme l’ « Eglise domestique » est plus que nécessaire. Ce modèle ecclésiologique développé par les Pères de l’Eglises comme Jean Chrysostome et repris avec force par le Concile Vatican II et les Papes comme St Jean Paul II et François, trouve sa racine dans le mystère même de l’incarnation.

Le Christ s’est incarné dans une famille faisant ainsi de la Sainte famille la première église domestique. La famille devient le premier lieu par excellence de l’accueil et de l’expérience du mystère de Dieu. Une famille bâtie sur le roc, le Christ, est un don précieux pour l’église universelle et l’humanité toute entière. Tout doit se reconstruire à partir du principe même de la famille. C’est donc pourquoi, travailler aujourd’hui à rendre tangible ce model ecclésiologique de la famille comme église domestique, reste salutaire pour un christianisme sans église.

P. Donald ZAGORE, sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite