23.2 C
Sénégal
25 novembre 2020
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION FOI ET COVID19 Internationale Nationale VIE CHRETIENNE

La foi chrétienne à l’épreuve de la sorcellerie : est-il permis de faire le mal pour un bien ? (Père Édouard Senghor)

Depuis l’apparition de la Covid-19, beaucoup de personnes prennent davantage conscience de leur vulnérabilité à cause de la mort qui rôde sans cesse autour de nous. Il faut reconnaître que la pandémie a transformé notre rapport au temps, non seulement en nous confrontant à notre inquiétude par rapport à notre avenir, mais aussi en mettant à nu notre incapacité à avoir une emprise sur ce qui nous arrivera dans le futur.

Pour certaines personnes, une manière de faire face à cette situation anxiogène et de désamorcer cette inquiétude consiste à essayer de percer ce mystère et de planifier leur avenir en recourant à la sorcellerie. Car comme nous le savons, depuis de nombreux siècles, de nombreux êtres humains ont tenté de connaître l’avenir au moyen de la divination, de la magie, des astres, du zodiac ou de la nécromancie. Tout cela peut être assimilé à de la sorcellerie. Mais étant donné que beaucoup de chrétiens doutent de l’existence de la sorcellerie, nous allons dans un premier temps essayer de montrer que la sorcellerie existe et dans un second démontrer son incompatibilité avec la foi chrétienne.

1. La sorcellerie : un mystère qui peut mettre notre foi à rude épreuve

D’emblée, il est bon de noter que la sorcellerie renvoie à un ensemble de pratiques occultes, de recettes, de croyances et de rites permettant à un être humain d’avoir une prise immédiate sur l’univers et sur son environnement. C’est une réalité qui existe vraiment et c’est même la composante d’une vision d’un monde de la nuit difficile à cerner.

La Bible connait bien cette réalité qu’est la sorcellerie puisque l’Ancien Testament l’interdit de manière claire et nette (Dt 18, 9-13), de même que le Nouveau Testament. Pour s’en convaincre il suffit de lire le passage de Ga 5, 19-21 dans lequel saint Paul affirme avec force que ceux qui font de la sorcellerie n’hériteront pas du Royaume de Dieu.

Quant à l’Église qui puise le contenu de son message dans la Parole de Dieu, va abonder dans le même sens que la Bible en prenant une position catégorique sur la sorcellerie.

2. La sorcellerie : une pratique condamnée par la foi chrétienne

L’Église dans son enseignement n’a jamais exhorté les chrétiens à recourir à la consultation des devins, ni à la nécromancie (interrogation des âmes des morts) pour connaître l’avenir qui n’appartient qu’à Dieu et à Dieu seul. Pour l’Église, le sorcier qui se définit par son désir d’essayer de commander aux forces du mal et d’avoir une emprise sur le réel, est un homme à éviter et à ne pas fréquenter. C’est cette vérité que rappelle le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC) au numéro 2117 en disposant que « toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain – fut-ce pour lui procurer la santé, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont condamnables encore quand elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui ou qu’elles recourent ou non à l’intervention des démons ».

Pour rappel, le CEC est cohérent avec la Doctrine morale chrétienne qui a toujours enseigné « qu’il n’est pas permis de faire le mal pour qu’il en résulte un bien » (CEC n°1755).

Nous comprenons donc par-là que s’adonner à la sorcellerie est un péché très grave qui peut remettre en cause notre salut et pour cette raison la sorcellerie est incompatible avec la foi chrétienne. Pour nous chrétiens, Jésus et Jésus seul suffit à combler toutes nos attentes et tous les désirs de notre cœur. Faisons-lui confiance en nous rappelant que par sa mort sur la Croix et par sa Résurrection d’entre les morts, il a vaincu définitivement et éternellement toutes les puissances occultes ainsi que les démons.

Père Édouard SENGHOR,

Prêtre de l’Archidiocèse de Paris

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite