23.2 C
Sénégal
28 septembre 2021
FidesPost
Nationale

La disparition subite de Richard Ndecky choque plusieurs jeunes catholiques

Richard Ndecky a échangé hier, un peu tard dans la soirée, avec quelques amis sur les réseaux sociaux, après avoir célébré les anniversaires de naissance de son épouse Mireille et de son petit garçon de 7 mois. Ce mercredi 25 août 2021, alors qu’il s’apprêtait à conduire son épouse à son travail, il fait un malaise qui l’emporte définitivement. Sa famille et ses proches sont sous le choc. La communauté catholique de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles Assainies (MIPA), les membres de sa communauté et ses amis sont en émoi et dans le désarroi sans pour autant perdre l’espérance.

Plein de vie et de foi et de caractère très jovial, Richard, 33 ans, était très attaché à sa communauté mankagne et à l’Église catholique, particulièrement à la paroisse MIPA au sein de laquelle il était très actif. Il avait intégré récemment la commission communication du comité d’organisation du pèlerinage national marial de Poponguine.

Richard Ndecky était aussi bien connu du grand public pour ses talents d’artiste-musicien avec quelques productions notamment dans la langue et la culture mankagne, sous le nom de Rich Art Ndecky.

Au début de la crise sanitaire de la covid19 qui avait entraîné la fermeture des lieux de culte pendant près de 8 mois, Richard Ndecky avait, en tant que membre du Mouvement des Jeunes Leaders Catholiques, appelé, dans un message vidéo, les fidèles à soutenir les paroisses en demandant des messes ou par des dons. « Dans ces moments difficiles, continuons à être solidaires comme Christ nous l’a enseigné », disait-il. Il encourageait également ses concitoyens à préserver leur santé en respectant les mesures préventives.

En effet, « la foi au Christ était vraiment le pilier de sa vie et qui le poussait à assumer plusieurs engagements dans l’Église et la société », témoigne son épouse Mireille, digne dans l’épreuve. « C’est au moment de me conduire au travail, ce matin, qu’il a fait un malaise », informe-t-elle sur les circonstances du décès.

Joint au téléphone, le Père Marcel Thiaw, Curé de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles Assainies confirme : « Richard était très impliqué dans la vie de la paroisse à travers plusieurs engagements comme dans la coordination des jeunes et le renouveau charismatique. Un jeune disponible et généreux. Il avait également pris récemment quelques initiatives pour s’engager en politique au niveau local », a-t-il déclaré avant de prier pour le repos de son âme.

Élisabeth Pouye de la paroisse Saint Jean Paul II de Guédiawaye, amie du défunt, est inconsolable. « Je suis tellement dépassée, je ne comprends plus rien. Mon cœur saigne, je ne peux retenir mes larmes », soupire-t-elle. Elle trouve tout de même la force pour évoquer la générosité de Richard. « Il portait le grand désir de voir les catholiques faire bouger les lignes sur le plan politique et social dans ce pays. Voilà pourquoi, il n’hésitait pas à soutenir les jeunes catholiques du mieux qu’il pouvait en les mettant en rapport avec certains responsables ou en les soutenant personnellement et matériellement dans le montage de leurs projets ou activités. Un garçon très attaché au Christ et à son Église. Richard savait lâcher prise pour tout laisser entre les mains de Jésus qu’il invoquait tout le temps ».

Choqué par la disparition brutale de Richard, Maxime Baguette, proche du défunt, a le verbe trempé dans la tristesse et l’angoisse : « Ce matin, la vie, pour nous, s’est arrêtée lorsque sur les statuts des réseaux sociaux, nous découvrions défiler ton image, Richard Ndecky. « Non, Seigneur ! » fut aussitôt notre cri ». Mais Touché sans être abattu par la douleur de la séparation, Maxime témoigne aussi d’une grande espérance se souvenant des divers engagements de Richard mais surtout de sa foi en Dieu : « Prophète » de joie et du service, tu as marqué par ton engagement de citoyen, de fils d’une communauté et de jeune chrétien, quasiment toutes les sphères de notre société sénégalaise (Groupe de prière, associations, société civile, parti politique, mouvements, etc…).Partout, tu voulais toujours te donner et tu retoquais à chaque occasion : « Tout pour la gloire de Dieu ! » Richard, nous te perdons ici-bas mais nous gagnons un leader là-haut pour faire le plaidoyer de la cause jeune », a-t-il exprimé.

« « Rendez-vous au sommet ». Voilà ce que je te souhaitais, il n’y a pas bien longtemps… Merci pour la personne que tu as été avec nous, parmi nous et souvent pour nous. Tout de toi nous manquera. Que nos prières t’accompagnent Rich Art Ndecky », a enfin réagi Emmanuel Sambou sur sa page Facebook.

Fidespost

2 commentaires

PROSPER MIRANDA 25 août 2021 at 18 h 28 min

Richard, tu nous manques déjà.
Et le fait de penser que nous ne t’aurons plus parmi nous lors des prières du soir et les discussions quotidiennes nous bouleverse et nous attriste.
Richard, nous t’aimons très sincèrement.

Reply
Jean Philippe Mandiamy 25 août 2021 at 19 h 58 min

Que ton âme repose en paix frére , on a cheminé ensemble nous continuerons te prier pour le pardon de tes péchés et que le seigneur te rend grâce et que tu puisses être à ses côtés ainsi que tous nos fidèles défunts Amen🙏

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite