26 C
Sénégal
31 octobre 2020
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION Internationale

Journée Internationale de la Paix : Quel défi pour le religieux africain aujourd’hui ?

A l’occasion de la Journée internationale de la paix dont le thème, cette année, est : « Façonner la paix ensemble », un prêtre ivoirien encourage les religieux africains à s’impliquer davantage pour faire de leur continent un continent de paix. Pour lui, il s’agit d’une lourde responsabilité qui leur incombe devant l’échec des hommes politiques africains.

Le 21 Septembre 2020 sera la journée internationale de la paix, comme il est de tradition. Il convient une fois de plus de lancer un appel aux religieux africains, toutes tendances confondues, pour une implication effective et prophétique dans le combat que mènent les populations africaines pour qu’advienne la paix sur le continent.

Quand bien même il faut saluer l’engagement millénaire, par plusieurs actions, des religieux sur le continent africain dans l’éradication de la violence et dans la consolidation de la paix, il faut rappeler aujourd’hui avec force, que plus que jamais en Afrique, les religieux africains ont la lourde responsabilité dans l’histoire de réussir là où les politiques africains ont échoués : travailler à faire du continent africain un continent de paix.

L’enjeu d’un tel combat pour ces religieux africains est de vivre pleinement les valeurs fondamentales de leurs convictions, de leurs vocations et de leurs identités religieuses qui font d’elles des fontaines de vérité, de justice, de moral et de bien. Ces valeurs vécues et célébrées dans le quotidien contre marrées et vents, finissent par impacter la société et par la transformer.

Ce dont les populations africaines ont le plus besoins dans leurs combats pour la paix, c’est véritablement entendre cette voix qui s’élève pour la défense sans réserve de la justice et de la vérité, parce que sans la justice et la vérité, la paix devient un leurre. Les religieux africains ont pour ultime mission être ce porte-étendard de justice et de vérité pour le continent africain.

C’est donc pourquoi, devant le drame historique des populations africaines, les religieux africains, n’ont pas d’autre choix que de sortir de leur hypocrisie, de leur ignorance, de leur autoritarisme, de leur sectarisme, de leur radicalisation qui en substance ont nourri bons nombres de conflits et ainsi contribuer à fragiliser la paix sur le continent. Aujourd’hui, ils n’ont pas d’autres choix que d’être des témoins vrais, des prophètes authentiques, pour ne pas trahir leur vocation et par-dessus tout trahir leur mission.

P. Donald ZAGORE, sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite