28.2 C
Sénégal
5 décembre 2022
ACTUALITE Nationale VIE CHRETIENNE

Joséphine Diallo : un parcours exceptionnel au service de l’Assemblée Nationale et du Scoutisme féminin

Elle était l’une des figures emblématiques de l’Assemblée Nationale du Sénégal qu’elle a intégrée pour la première fois en 1979, avant d’occuper, pendant 26 ans, le poste de Secrétaire général de l’hémicycle, c’est-à-dire de 1996 jusqu’à son décès le 18 mai 2022, à Dakar, à l’âge de 71 ans. Elle, c’est, bien sûr, Marie Joséphine Sophie Hélène Diallo, qui passait presque inaperçue, mais d’une efficacité et d’une loyauté saluée par tous. Fervente catholique, elle a aussi été Présidente d’Honneur de l’Association des Scouts et Guides du Sénégal après avoir été placée à la tête de cette institution durant sept ans. Fidespost revient sur le parcours exceptionnel de ce Haut fonctionnaire, la foi au Christ en bandoulière et qui laisse derrière elle le souvenir de sa grande générosité, sa courtoisie et sa rigueur au travail.

Marie Joséphine Sophie Diallo est une ancienne de l’Immaculée Conception, du Collège Notre Dame et du Collège des Pères Maristes de Hann. C’est dans ce dernier établissement qu’elle a obtenu son Baccalauréat Série A2 en juin 1971, avant de se rendre à l’Université Cheikh Anta Diop pour commencer des études supérieures en Lettres Modernes.

Elle y séjournera pendant trois ans pour valider sa Licence

 es-Lettres avec les Certificats de Licence de Lettres Modernes ; de Spécialisation en Civilisations Africaines
 et de Maîtrise de Lettres Modernes en juin 1975.

La Licence en poche, Joséphine Diallo prend les airs pour le Canada, à l’Université de Montréal, à la recherche du Baccalauréat ès-Sciences politiques, qu’elle décroche, après un séjour de trois ans, soit de 1975 à 1978. Elle a à cœur de renforcer, par la suite, ses compétences par deux stages intensifs d’anglais à Edmonton et Frédériction (Canada).

De retour au pays, suffisamment outillée, elle tape à la porte de l’Assemblée Nationale du Sénégal qui la recrute, en novembre 1979. Elle fait d’abord ses armes comme Rédactrice au Service des Séances. Sept ans plus tard, elle est désignée Chef de la Division de la Rédaction et de la Transcription, puis s’installe à la tête de la 
Direction des Services Législatifs, en 1988. Mais, elle ne reste pas longtemps, puisqu’elle est nommée au poste de Secrétaire général adjoint de l’Assemblée Nationale un an plus tard et restera à ce poste jusqu’en 1996.

C’est ainsi que dix-sept ans après son recrutement, Joséphine Diallo est nommée Secrétaire générale de l’Assemblée Nationale du Sénégal. De 1996 à 2022, elle a travaillé dans la plus grande loyauté avec six présidents de l’Assemblée nationale : Cheikh Abdoul Khadre Cissokho, Youssou Diagne, Pape Diop, Macky Sall, Mamadou Seck et Moustapha Niasse. Une remarquable constance dont les soubassements sont à chercher « dans ce triptyque que portait, avec assurance et élégance, notre regrettée Joséphine : la compétence, la loyauté et l’intégrité », confie Moustapha Niasse, actuel Président de l’Assemblée Nationale.

« Le Sénégal vient de perdre une dame d’un grand professionnalisme, Marie Joséphine Diallo, Secrétaire générale de l’Assemblée Nationale depuis 1996. Je rends hommage à un commis de l’État dévoué et d’une grande discrétion. Mes condoléances à sa famille et à l’Assemblée Nationale », a réagi, suite à l’annonce de son décès, le Président de la République, Macky Sall, dont les volontés convergeaient avec celle de l’actuel Président de l’Assemblée Nationale sur le maintien de Joséphine Diallo à son poste de Secrétaire Général du Parlement sénégalais.

Pape Diop, ancien Président de l’hémicycle, évoque le souvenir d’une collaboratrice discrète, consciencieuse, rigoureuse et loyale sans oublier sa courtoisie : « Le souvenir que je garde d’elle est celui d’une collaboratrice discrète, consciencieuse et loyale. En tant que Président de l’Assemblée, j’ai eu l’opportunité et le plaisir de bénéficier de sa franche collaboration, de sa rigueur dans le travail, de sa parfaite maîtrise des dossiers et du travail parlementaire. Elle était ainsi la mémoire de l’Assemblée et savait se montrer disponible, serviable et très courtoise avec tout le monde ».

Administrateur d’Assemblée principal de classe exceptionnelle, Chevalier de l’Ordre national du Lion et Officier de l’Ordre de la Pléiade (par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF)), Joséphine Diallo a aussi été 
Présidente du Réseau Africain des Personnels des Parlements, Vice-Présidente de l’Association des Secrétaires Généraux
 et Membre de l’Association des Secrétaires Généraux de Parlements de l’Union 
Interparlementaire.

Toutefois, cette belle et prestigieuse carrière professionnelle n’a pas mis en berne sa foi au Christ et son engagement au service de l’Église et de son prochain. Joséphine a su garder allumée la lampe de son apostolat dans les Mouvements Scouts et Guides du Sénégal devant les nombreuses exigences de ses responsabilités professionnelles à l’hémicycle.

En effet, tout en étant Secrétaire Générale de l’Assemblée Nationale, Joséphine, ancienne Responsable nationale Guide et Commissaire internationale des Guides du Sénégal, a assuré la présidence de l’Association des Scouts et Guides du Sénégal de 1997 à 2003. Elle était Présidente d’Honneur de l’Association des Scouts et Guides du Sénégal depuis la fin de son mandat.

Par ailleurs, dans son parcours dans le Scoutisme féminin au niveau mondial, Joséphine a été 
Membre du Comité Afrique de l’Association Mondiale des Guides Éclaireuses, Présidente du Comité Afrique de l’Association Mondiale des Guides-Éclaireuses, Membre du Conseil Mondial de l’Association Mondiale des Guides-Éclaireuses, Présidente du Comité des Stratégies de croissance au sein du Conseil de l’Association Mondiale des Guides et des Éclaireuses
 et Membre d’Honneur du Conseil Mondial de l’Association Mondai et des Éclaireuses.

Puisse un tel parcours inspirer les jeunes générations comme le souhaitent les Évêques du Sénégal qui, le 21 février 2022, lui ont décerné, avec cinq autres fidèles laïcs qui ont servi et honoré l’Église du Sénégal, dans le cadre de leur engagement social et professionnel, dont Feu Monsieur Bruno Diatta, une distinction honorifique pour non seulement « lui témoigner la gratitude de toute la Communauté chrétienne pour les éminents services rendus à la Nation, au nom de son abnégation, de ses compétences professionnelles, mais également en tant que baptisée, disciple et témoin du Christ dans son milieu de travail ». En effet, « par cet éloquent geste, les Évêques ont voulu, d’une part, rendre hommage à certains illustres filles et fils de l’Église pour leur engagement social, et, d’autre part, encourager les jeunes, la nouvelle génération, en leur proposant de s’inspirer de la vie des anciens, pour perpétrer la mission de témoignage de l’Église dans le monde actuel », a rappelé l’Abbé Augustin Thiaw, Secrétaire Générale de la Conférence épiscopale du Sénégal dans son homélie à la messe d’obsèques.

Qu’il en soit ainsi et que, par la Miséricorde de Dieu, l’âme de Joséphine Diallo repose en paix !

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite