Covid – 19/ Sénégal : le secteur de la chirurgie dentaire « contaminée »

Le secteur de la santé dentaire bat de l’aile depuis le début de la pandémie de coronavirus au Sénégal. En effet, cela fait deux mois que la majorité des cabinets dentaires fonctionnent au ralenti à cause du nouveau coronavirus. Les praticiens de la santé bucco-dentaire se considèrent comme le personnel le plus exposé à cette maladie.

« Lors des soins, seuls vingt centimètres séparent le chirurgien-dentiste de son patient, dans des conditions qui l’exposent à la salive et au sang. A la différence des autres soignants, nous ne pouvons pas exiger de nos patients le port du masque encore moins la distanciation d’un mètre. Tous ces paramètres concourent à faire de nous les professionnels de santé les plus exposés au nouveau coronavirus … », a déclaré le Dr Myriam Arlette Dia Ntab, membre de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes du Sénégal.

Docteur Myriam Dia était l’invitée de l’émission “Stop-Coronavirus” de la radio SudFm, basée à Dakar, le 14 avril 2020.

Poursuivant , la chirurgienne-dentiste d’ajouter que sur proposition de l’ordre, pour la protection du personnel et des patients, seuls les soins dentaires d’urgence sont assurés depuis le début de la pandémie au Sénégal. Ainsi, l’ordre a demandé aux autorités sanitaires de mettre à la disposition de tous les cabinets privés des équipements de protection individuelle à suffisance et de produits de décontamination et d’asepsie.

Elle a également lancé un appel à l’Etat du Sénégal pour que l’indemnisation des cabinets dentaires privés qui subissent les conséquences fâcheuses de ce fléau tant sur le plan économique que social, soient prises en compte par le budget prévu à cet effet pour les entreprises en difficulté.

Marie Rosalie Ndiaye

A propos Fides 520 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.