Coronavirus : Les messes et le pèlerinage au lieux saints de la chrétienté suspendus jusqu’à nouvel ordre au Sénégal

Les Evêques du Sénégal passent à la vitesse supérieure dans leur campagne de sensibilisation et de protection des populations contre le coronavirus. Après avoir demandé de sursoir au baiser de paix, de recevoir la communion dans la main et d’annuler les « rassemblements drainant  beaucoup de monde », ils viennent de prendre de nouvelles mesures pour suspendre toutes les messes et autres offices liturgiques ainsi que les inscriptions au pèlerinage aux lieux saints de la chrétienté jusqu’à nouvel ordre. Des décisions qui prennent effet à compter de ce 17 mars 2020 jusqu’après Pâques.

Toutes les célébrations liturgiques à caractère public comme les messes de semaine, du dimanche et des jours de précepte, les chemins de croix, les récollections et les rencontres de catéchèse paroissiale, des chorales, des Communautés ecclésiales de Base et des mouvements et associations sont suspendues jusqu’après la fête de Pâques. Les fidèles sont priés de renforcer leurs dévotions privées en famille et à croire à la communion spirituelle.

De nouvelles mesures qui ont été délivrées, au nom des Evêques du Sénégal, par Mgr Paul Abel Mamba, Evêque du diocèse de Ziguinchor et Président du CINPEC, qui a fait face à la presse, mardi 17 mars 2020, à Dakar.

Pendant toute cette période de restriction, les obsèques auront lieu au cimetière en présence de la famille restreinte.

Les prêtres sont invités à laisser les églises ouvertes dans la journée et « à porter une attention particulière à l’endroit des malades ».

Une décision qui témoigne, selon les Evêques du Sénégal, d’une part d’un « devoir de solidarité citoyenne qui consiste à protéger sa vie et celle des autres » et d’autre part d’un « devoir de charité chrétienne ». On se rappelle que le Chef de l’Etat avait récemment interdit les rassemblements pour endiguer la pandémie du Coronavirus qui a enregistré plusieurs cas dans le pays.

Reste à voir si les chefs religieux des autres confessions religieuses suivront cet exemple pour renforcer la protection des populations contre cette crise sanitaire mondiale d’une extrême gravité.

A propos Fides 467 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.