Abbé Francis Badji, Recteur du Grand Séminaire de Brin, prêtre depuis 25 ans

Et si l’année 2019 finissant était une année de grâce et de bienfaits pour la Cathédrale Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor, à la veille de ses 100 ans?

En effet, après Abbé Lucien Emile Basse qui a célébré ses 60 ans de sacerdoce le 18 mai 2019 et la Sœur Marguerite Marie Mendy, Fille de la Résurrection, les 25 ans de sa consécration à la vie religieuse, le 22 décembre dernier, voilà qu’un autre fils de la Cathédrale saint Antoine de Padoue de Ziguinchor, l’Abbé Joseph Francis Badji, se prépare à rendre grâce à Dieu pour ses 25 ans de sacerdoce, le 28 décembre prochain.

« Ce jubilé est pour moi l’occasion de rendre grâce à Dieu pour son appel et de gratitude à l’égard de tous ceux qui nous ont soutenu et accompagné tout au long de notre formation et jusqu’aujourd’hui », souligne le jubilaire.

Envoyé au Séminaire Saint Louis par Abbé Gaston Badiane alors Curé de la Cathédrale saint Antoine de Padoue de Ziguinchor, Abbé Joseph Francis Badji a été ordonné prêtre, le 28 décembre 1994, à Oussouye, par Monseigneur Maixent Coly.

Et c’était avec six autres de ses condisciples, les Abbés : Jean Marcel Bambou, Bernard Diatta, Xavier Ngandoul, Jean Pierre Brice Djihounouck, Eloi Diatta (décédé) et le Père Louis Diédhiou (OMI).

C’est la deuxième promotion de prêtres de Ziguinchor ordonnés par Mgr Coly après son intronisation et son installation au siège épiscopal de Ziguinchor, comme successeur de Mgr Augustin Sagna.

Abbé Francis avait alors choisi comme devise sacerdotale : « Seigneur, ouvre mes lèvres et ma bouche annoncera ta louange » (cf. Psaume 50,17).

Au moment de franchir de cette étape de sa vie sacerdotale, il se veut humble et reste conscient du chemin à parcourir dans cette aventure avec le Christ au service de son Eglise.

 « Je voudrais vivre ce jubilé  dans la confiance. Je connais mes limites et mes faiblesses, et malgré ce, il faut avancer et porter la mission plus loin », confesse-t-il.

Abbé Francis est Recteur du Grand Séminaire interdiocésain Jean Marie Vianney de Brin, depuis octobre 2017, où il est également professeur de philosophie.

Bon Jubilé, cher Abbé et heureux anniversaire pour le 1er janvier. Ad multos annos!

A propos Fides 412 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.