Qu’est ce qu’une visite pastorale d’un évêque et comment se déroule-t-elle ?

La paroisse Saint Paul de Grand Yoff reçoit, à partir de ce jeudi 12 décembre 2019, l‘Archevêque de Dakar, pour une visite pastorale de quatre jours. Les fidèles informés depuis quelques jours sont prêts à lui réserver un accueil chaleureux. Le programme prévoit plusieurs célébrations eucharistiques et des rencontres notamment avec les jeunes et des visites de certaines structures établies sur le territoire paroissial. Mais Qu’est ce qu’une visite pastorale et comment se déroule-t-elle ?

Selon le Directoire pour le ministère des évêques, « la visite pastorale est une des formes, provenant de l’expérience des siècles, par laquelle l’évêque maintient des contacts personnels avec le clergé et les autres membres du peuple de Dieu. C’est une occasion de raviver les énergies des artisans de l’Évangile, pour les louer, les encourager et les réconforter, c’est aussi une occasion pour inviter tous les fidèles à un renouveau de leur vie chrétienne et à une action apostolique plus intense. La visite lui permet en outre d’évaluer l’efficacité des structures et des moyens destinés à la vie pastorale, se rendant compte des circonstances et des difficultés du travail de l’évangélisation pour pouvoir mieux déterminer les priorités et les moyens d’une pastorale organique… » (cf. Directoire pour le ministère des évêques, numéro 220).

« Pour les communautés et les institutions qui la reçoivent, ajoute le Directoire pour le ministère des évêques, une telle visite est un événement de grâce qui reflète en quelque manière la visite toute particulière par laquelle le « pasteur suprême » (1 P 5, 4) et gardien de nos âmes (cf. 1 P 2, 25), Jésus Christ, a visité et racheté son peuple (cf. Lc 1, 68 »).

La visite pastorale est donc un acte pastoral important dont la fréquence est déterminée par le Code de droit canonique. Il stipule, en effet, que tout Evêque est tenu par l’obligation de visiter chaque année son diocèse en tout ou en partie, de telle sorte qu’il le visitera en entier au moins tous les cinq ans, par lui-même ou, s’il est légitimement empêché, par l’Evêque coadjuteur ou l’Evêque auxiliaire, par le Vicaire général ou le Vicaire épiscopal, ou bien par un autre prêtre. (cf. Canon 396, §1) 

Comment se déroule une visite pastorale ?

La visite pastorale d’un évêque comporte trois moments importants : le rite de l’accueil de l’Evêque, la visite pastorale proprement dite et sa partie administrative.

La visite s’ouvre d’abord par un rite précis. « L’évêque (…) sera reçu comme il convient, selon les lieux et les circonstances. Si cela paraît opportun, il sera accueilli solennellement et salué par le clergé et le peuple à la porte de l’église ou dans l’église elle-même. Là où c’est possible et si cela parait opportun, il sera même conduit à l’église avec des chants de fête. Une sobre solennité pour la réception de l’évêque sera un signe de l’affection et du respect du peuple fidèle à l’égard de son pasteur. L’évêque est accueilli à la porte de l’église par le curé, revêtu de la chape, qui lui présente le crucifix à baiser, puis le goupillon d’eau bénite pour que l’évêque s’en asperge, puis asperge les personnes présentes. Ensuite, après une courte prière en silence devant le Saint-Sacrement, l’évêque se rend dans le presbyterium (chœur). Là, le curé, debout devant l’autel, invite les fidèles à prier pour l’évêque et, après quelques instants de prière en silence, il dit la collecte du Missel : « Dieu qui es notre pasteur éternel ou Dieu fidèle, guide et pasteur ou Dieu qui veilles toujours ».

Ensuite, précise le Code de droit canonique : « sont soumis à la visite ordinaire de l’Évêque les personnes, les institutions catholiques, les choses et les lieux sacrés qui se trouvent dans le diocèse. » (cf. Canon 397, §1).

Le Directoire pour le ministère des évêques énumère huit actes que l’Evêque « cherchera à réaliser, selon les possibilités de temps et de lieu », à savoir :célébrer la Messe et annoncer la Parole de Dieu ; conférer solennellement le sacrement de la Confirmation, autant que possible durant la Messe ; rencontrer le curé et les autres clercs qui l’aident dans la paroisse ; se réunir avec le Conseil pastoral ou, s’il n’existe pas, avec les fidèles (clercs, religieux et membres des Sociétés de vie apostolique, et laïcs) qui collaborent dans les différents apostolats et avec les associations de fidèles ; rencontrer le Conseil pour les Affaires économiques ; avoir une rencontre avec les enfants et les jeunes qui sont en catéchèse ;visiter les écoles et les autres œuvres et institutions catholiques qui dépendent de la paroisse ; visiter, dans les limites du possible, certains malades de la paroisse.

Ainsi, lors de son séjour à la paroisse Saint Paul de Grand Yoff, l’Archevêque de Dakar présidera quatre célébrations eucharistiques dont deux avec les jeunes et les enfants de la paroisse, il visitera les détenus, sera à l’hôpital Général Idrissa Pouye (ex CTO) pour rencontrer le personnel soignant et des malades, il également prévu un moment d’échanges avec les agents pastoraux de la paroisse et un grand forum paroissial après la messe du dimanche 15 décembre. Il ne manquera de faire un tout sur le site du projet de construction du sanctuaire diocésain Saint Paul, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

Sur le plan administratif, enfin, l’Evêque ne doit pas négliger l’examen de l’administration et du bon état de la paroisse : lieux sacrés et ornements liturgiques, livres (registres) paroissiaux et autres biens, recommande le Directoire pour le ministère des évêques. Mais pour cela, il pourra s’attacher la collaboration des Vicaires épiscopaux ou autres délégués, pour «  consacrer le temps de sa visite aux rencontres personnelles, comme cela convient à sa charge de Pasteur » (cf. Directoire pour le ministère des évêques, numéro 221).

A propos Fides 411 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.