Abbé Isidore Coly a toujours cherché à concilier dans sa vie de prêtre « foi, culture et évangile »

Dans l’attente de la résurrection bienheureuse, Abbé Isidore Coly repose depuis hier, mardi 10 décembre 2019, au cimetière diocésain des prêtres de Ziguinchor, au Grand Séminaire interdiocésain de Brin. La messe de ses funérailles a été présidée par Mgr Jean Pierre Bassène, Evêque du diocèse de Kolda et en présence de Mgr Paul Abel Mamba, Evêque du diocèse de Ziguinchor. Un témoin a dénombré 104 prêtres autour de l’autel de l’église saint Benoît de Néma, parmi eux de nombreux anciens élèves du défunt.

Dans son témoignage sur la vie et le ministère du disparu, au début de la messe, Abbé Christian Gérard Sagna, chancelier diocésain, a souligné que l’Abbé Isidore Coly « a toujours cherché à concilier dans sa vie de prêtre « foi, culture et évangile ». Selon lui, Father Coly a été à la fois « Pasteur et Enseignant ».

En effet, a indiqué Abbé Christian, après un « long parcours universitaire » qui l’a conduit d’abord aux USA, précisément à l’Université d’Etat de Rhodes Island où il a obtenu son « Bacholors of Arts » et à l’Université Jésuite de Boston pour son « Master’s of Arts », puis au Portugal à l’Université de Lisbonne et de Coimbra sanctionné par un Diplôme d’Etudes Supérieures en langue et culture portugaise, celui que l’on appelait « tout affectueusement » « Deuch ou « That’s right » a été « un excellent professeur de lettres modernes, une lumière scientifique et intellectuelle ».

« Abbé Isidore COLY a été un professeur qui a su cultiver l’esthétique dans sa manière d’enseigner. L’anglais, l’espagnol, le portugais étaient enseignés avec beauté, élégance et rigueur », a rappelé Abbé Christian Sagna. 

Relatant son long et riche ministère dans l’enseignement, le Secrétaire de l’Evêque de Ziguinchor est revenu sur son passage au Pré Séminaire Saint Jean de Nyassia en tant que Directeur en1974, ensuite au Séminaire Saint Louis comme professeur d’anglais et de français et économe au Séminaire Notre Dame pendant un an, soit de 1975 à 1976, puis au Séminaire Notre Dame, comme professeur et par la suite directeur, au retour de ses études universitaires aux USA et au Portugal.

En dehors des maisons de formation au sacerdoce, Deuch a aussi enseigné au Collège Saint Charles Lwanga et à UCAO/ISCG de Ziguinchor.

Abbé Christian Gérard Sagna a exprimé à l’Abbé Coly « toute la reconnaissance et la gratitude » de « tous ses anciens élèves et étudiants des Séminaires Saint Louis, Notre Dame, du Collège Saint Charles Lwanga, de l’UCAO/ ISCG ».

Ordonné prêtre en la Cathédrale de Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor, par Mgr Augustin Sanga en 1973, Abbé Isi, qui avait pour devise sacerdotale ces paroles tirées du livre des Actes des Apôtres : « Celui qui m’envoie vers toi, mon frère, c’est le Seigneur » (Actes 9, 17), a par ailleurs été envoyé, après son long séjour dans les maisons de formation, dans plusieurs communautés chrétiennes comme pasteur, de 1993 à 2019.

Evoquant sa figure de pasteur, le chancelier de Ziguinchor a reconnu que « comme pasteur», Abbé Isidore « a aimé, et beaucoup aimé les fidèles qui lui avaient été confiés à Balandine, à la Cathédrale, à Coubalan, et à Néma et partout ailleurs ». « Tu étais leur curé, leur prêtre ».

« En priant pour le repos de l’âme de l’Abbé Isidore Coly, nous sommes conscients de perdre une figure de premier plan de notre Eglise diocésaine », a-t-il conclu.

A propos Fides 411 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.