Abbé Isidore Coly, grand formateur et éminent polyglotte, a tiré sa révérence

Le diocèse de Ziguinchor est en deuil. L’Abbé Isidore Coly, grand formateur et éminent polyglotte, est décédé en début de soirée, le mercredi 4 décembre 2019, à l’hôpital de la Paix. Prêtre depuis le 25 avril 1973, il était âgé de 74 ans.

Abbé Isidore Coly, plus communément appelé « Deutsch » a consacré une large part de son ministère sacerdotal à la formation des futurs prêtres, notamment au Moyen Séminaire Notre Dame du diocèse de Ziguinchor. Il a vu passer et formé plusieurs générations de séminaristes en tant que membre de l’équipe des prêtres formateurs puis directeur de cette maison de formation au sacerdoce et professeur d’anglais et d’espagnol.

Formé à Boston College, aux Etats Unis, « Father Coly » était connu pour sa rigueur mais aussi pour sa simplicité et son sens de l’humour ainsi que pour sa parfaite maîtrise des langues et des cultures occidentales, sans avoir rien oublié de sa culture africaine, et sénégalaise en particulier. Il parlait couramment et enseignait l’anglais, l’espagnol et le portugais.

Admiratifs de leur professeur de langues, ses anciens élèves du Séminaire Notre Dame et de l’UCAO/Ziguinchor gardent encore le souvenir ému de ce grand pédagogue qui n’hésitait pas à user de son grand humour pour les motiver et leur faciliter la compréhension des cours.

« Les générations garderont longtemps le souvenir de cet éminent polyglotte », exprime Abbé Achille Djihounouck, prêtre du diocèse de Ziguinchor et professeur d’Ecritures saintes au grand Séminaire interdiocésain François Libermann de Sébikotane.

C’est à contre-coeur qu’il quitte définitivement l’enseignement en 2016, pour des raisons de santé.

Sur le plan pastoral paroissial, l’Abbé Isidore, qui a totalisé 46 ans de vie sacerdotale, a servi, entre autre, pendant les premières années de son sacerdoce à la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Baladine dans la département de Bigona. Après avoir été, durant de longues années, directeur du Séminaire Notre Dame, il a été successivement curé de la Cathédrale Saint Antoine de Padoue et de la paroisse Saint Joseph l’ouvrier de Coubalan avant d’arriver à la paroisse Saint Benoît de Néma où il a été vicaire pendant quelques années.

Il avait récemment rejoint le centre Mgr Augustin Sagna de Djibélor pour vivre sa retraite.

Nous vous reviendront très prochainement pour le programme des obsèques.

Requiescat in pace !

Rest in peace !

Descanse em paz !

Descanse en paz !

A propos Fides 469 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.