Un grand concert pour rendre hommage à Rémi Dioh, le 1er décembre

La grande chorale de la paroisse des Martyrs de l’Ouganda prévoit de rendre hommage à Rémi Dioh, à travers un grand concert qu’elle organise, au théâtre national Daniel Sorano, le dimanche 1er décembre 2019. Un événement auquel prendront part l’artiste sénégalais de renommée internationale, Baba Maal ; la Musique Principale des Forces Armées sénégalaises et de nombreuses chorales dont celle de la paroisse Saint François Xavier de Fadiouth, le village natal de l’heureux élu.

Ce concert-hommage sera suivi le 8 décembre, en la fête de l’Immaculée Conception, d’une messe d’action de grâce en l’église des Martyrs de l’Ouganda de Dakar.

« Cet événement est pour nous l’occasion de remercier Rémi pour le travail inlassable qu’il accomplit pour la survie du chant choral dans nos langues locales, notamment à travers la langue sérère, et de l’entourer de la reconnaissance de la communauté catholique du Sénégal dans sa composition cosmopolite », explique Maxime Mendy, Président la grande chorale des Martyrs de l’Ouganda.

En effet, le répertoire de ce guitariste, auteur et compositeur est riche de 584 œuvres religieuses et profanes, à la date du 1er septembre 2019. A noter également que Rémi Dioh a été le 1er lauréat du Concours Musical National organisé en 1984 par le BSDA (actuelle Société sénégalaise du Droit d’Auteur et droits Voisins (SODAV)), avec son œuvre « I Mbokatwa xani » (un chant sérère).

Par ailleurs, ce retraité de l’enseignement privé catholique a pris part, depuis 1984, à plusieurs tournées internationales notamment en France, Espagne, Angleterre, aux Etats-Unis, en Gambie… avec les chorales de la Cathédrale de Dakar, Martyrs de l’Ouganda, Saint François Xavier de Fadiouth et la Chorale Sénégalaise Poponguine de France, soit pour des concerts ou pour animer des célébrations liturgiques solennelles comme la fête de l’Assomption.

Un beau parcours qui laisse admiratif Maxime Mendy. « Rémi Dioh représente une grande bibliothèque, une référence, une source intarissable de talents en matière de composition de chants à la Vierge Marie », reconnaît-il.

La grande chorale des Martyrs associera également à cet hommage à cette « grande bibliothèque » vivante du chant choral deux autres chorales sœurs de la paroisse éponyme (Daniel Brottier et Jean Pierre Gueignard) ainsi que les chorales de la paroisse universitaire Saint Dominique et celle de Sainte Thérèse de Grand-Dakar.

Pour M Mendy : « Les chorales représenteront la reconnaissance du milieu du chant en général ».

Rendez-vous est donc pris le 1er décembre 2019, à 16h, au théâtre national Daniel Sorano, en présence d’autorités religieuses et civiles. Entrée 5.000 F.CFA

A propos Fides 334 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.