Portugal : une religieuse assassinée par un toxicomane qui voulait abuser d’elle

Agée de 62 ans, la Sœur portugaise Antonia Pinho de la Congrégation des Servantes de Marie ministres des infirmes a été retrouvée morte dans l’appartement d’un toxicomane, dimanche 8 septembre 2019, dans la ville de Sao Joao Madeira. Le suspect, un toxicomane âgé de 40 ans, a finalement avoué son crime à la police, selon certaines informations.

Religieuse depuis 40 ans, Sœur Antonia était reconnue pour sa générosité et son engagement dans la ville, apportant son assistance aux malades et infirmes, à l’hôpital comme à domicile, de jour comme de nuit, suivant le charisme de son Institut.

« Elle a dit ce dimanche qu’elle allait à la messe mais n’est pas revenue. Elle a été retrouvée mort dans une maison ».

Selon des informations rapportées l’Agence Fides, le corps de la religieuse a été retrouvé dans le domicile d’un homme, décrit comme un toxicomane, qui avait été relâché de prison trois mois auparavant après avoir été condamné pour viol.

Celui-ci s’est probablement fait accompagner en motocyclette par la religieuse, dimanche matin. Une fois arrivé à son domicile, pour la remercier, il lui aurait d’abord offert un café avant de tenter d’abuser d’elle. Face à la résistance de la religieuse, il l’a étouffée et a ensuite eu un rapport avec son cadavre.

A propos Fides 412 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.