Les Évêques d’Afrique et de Madagascar se réjouissent de la croissance de l’Eglise sur le continent

La 18ème Assemblée plénière du s’est ouverte Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) coïncidant  avec la clôture du jubilé d’or de l’organisation a été marquée par une messe d’ouverture célébrée, dimanche 21 juillet 2019, en la Cathédrale Sacré-Cœur de Lubanga, à Kampala, la capitale de l’Ouganda. Et c’était en présence du cardinal guinéen Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, et Mgr Protase Rugambwa, Secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, Mgr Gabriel Mbilingi, évêque de Lubango en Angola et président du Sceam et de Mgr Cyprien Kisito Lwanga, archevêque de Kampala.

Cette messe d’ouverture a enregistré plusieurs prises de paroles dont celle du président ougandais, avant le début de la célébration.

Devant 300 cardinaux, archevêques, évêques prêtres et laïcs venus d’Afrique, d’Amérique et d’Asie, rapporte le journal Lacroix Africa, Yoweri Museveni a magnifié la forte croissance spirituelle en Afrique s’attristant qu’elle ne se traduise pas en croissance matérielle pour les populations. « Je suis très heureux que l’Afrique s’en sorte beaucoup mieux spirituellement que d’autres continents », a-t-il affirmé, à en croire le magazine catholique d’information, déplorant plus loin que le continent soit encore plongé dans l’extrême pauvreté, une situation qui, à ses yeux, devrait préoccuper les dirigeants politiques et religieux. « La pauvreté de la population désavantage autant le gouvernement que l’Église, car il est difficile de prêcher aux pauvres, a-t-il insisté. J’ai toujours observé même pour les offrandes à la messe beaucoup n’ont rien à donner. »

Pour sa part, informe encore le journal Lacroix, Mgr Charles Gabriel Palmer-Buckle, archevêque de Cape Coast au Ghana, qui a assuré l’homélie de la célébration, s’est réjoui des grandes avancées notées dans les Églises d’Afrique depuis 50 ans. « L’Afrique est le continent où le nombre de catholiques augmente plus rapidement », a-t-il fait remarquer, soulignant également le rôle de médiation de l’Église pour maintenir ou faire revenir la paix dans plusieurs régions du continent.

Quant au nonce apostolique en Ouganda, Mgr Luigi Bianco, il a exprimé aux délégations représentant les 40 conférences épiscopales du continent les salutations du Pape François, indique par ailleurs Vatican News. Le Saint-Père remercie Dieu pour les «nombreuses grâces reçues par le SCEAM» et pour la «communion fraternelle» qui a caractérisé l’engagement de ces 50 années.

Inauguré officiellement le 29 juillet 1969 en la Cathédrale de Lubaga au cours de la première plénière des Evêques d’Afrique, conclue par le Saint Pape Paul VI le 31 juillet 1969 alors qu’il se trouvait en visite apostolique en Ouganda, le SCEAM a pour but d’unir l’Eglise en Afrique et de promouvoir la collaboration dans le ministère pastoral.

A propos Fides 285 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.