Lancement de la première édition des « 48 heures de Ziguinchor », le 18 mai, à Saint Pierre de Baobabs

La première édition des « 48 heures de Ziguinchor », placée sous le haut-patronage de Mgr Paul Mamba, se tiendra les 18 et 19 mai 2019, à Dakar, a annoncé Martin Badiane, Président de l’Association Monseigneur Augustin Sagna (AMAS), lors d’un point presse, le samedi 4 mai 2019. Objectif : mettre en lumière les différentes associations de ressortissants catholiques de Ziguinchor présentes à Dakar et favoriser leur contribution à l’évangélisation et à la prise en charge de la vie matérielle des œuvres apostoliques dans leurs terroirs d’origine.

Initiée sous l’impulsion de plusieurs responsables d’associations catholiques de ressortissants de Ziguinchor, cette première édition sera placée sous le signe du dernier synode du diocèse de Ziguinchor qui avait pour thème : « Suivre le Christ, aujourd’hui, dans l’Eglise de Ziguinchor » et dont les actes ont été promulgués le 11 juin 2017, par Mgr Paul Mamba.

« Il s’agit d’un événement que nous entendons partager avec toutes les associations des ressortissants des paroisses du diocèse de Ziguinchor présentes à Dakar ainsi qu’aux amis et sympathisants du diocèse », fait savoir Martin Badiane.

La cérémonie d’ouverture est prévue le samedi 18 mai 2019, à l’Ecole Sainte Bernadette, en face de l’église Saint Pierre de Baobabs, à 16h.

Au programme des « 48 heures de Ziguinchor », le samedi, un panel sur « Les enjeux spirituels et pastoraux du Synode de 2017 » et un dîner de gala à la salle polyvalente  de Liberté VI. Le dimanche, une messe au intention du synode en l’église Saint pierre de Baobabs et une journée culturelle et festive dans les jardins de cette même paroisse.

« Nous envisageons cet événement comme une formidable occasion de fédérer les différentes associations de ressortissants des paroisses de Ziguinchor présentes à Dakar ; partager sur les actes du Synode diocésain et de ses enjeux spirituels et pastoraux et promouvoir une plus grande implication des associations de ressortissants des paroisses de Ziguinchor dans la prise en charge de la vie matérielle des œuvres apostoliques dans leurs terroirs d’origine », a encore ajouté, M. Badiane.

En effet, renseigne-t-il enfin, l’ensemble des fonds collectés servira à financer les œuvres sociales du diocèse de Ziguinchor et sa mission d’évangélisation.

A propos Fides 278 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.