Rome : Ouverture de la « Coupe du monde » des séminaires et universités pontificaux

Avec l’arrivée du printemps, au plus fort du Carême, a démarré ce samedi 30 mars 2019 dans la capitale italienne à l’ombre de la coupole de la Basilique Saint Pierre, la Clericus Cup – sorte de «coupe du monde» de football entre séminaires et universités pontificaux – promue par le Centre Sportif Italien (CSI), sous le patronage de la Conférence Episcopale Italienne (CEI), du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et du Conseil pontifical pour la culture du Vatican. Cette année 403 prêtres et séminaristes provenant de 67 pays répartis sur les cinq continents prennent part au tournoi.

Cette treizième édition du tournoi s’est ouverte avec une nouveauté très significative: désormais en phase de poules, les séminaristes et les prêtres joueront dans des groupes différents, une façon de vivre les compétitions qualificatives «inter pares».

Au total 16 équipes réparties en 4 poules se disputent le trophée, les deux premiers de chaque groupe se qualifiant pour le tour suivant. Un arrêt obligatoire sera observé en avril pour les fêtes de Pâques. Puis retour sur le terrain en mai avec les quarts de finale (samedi 18 mai), les demi-finales (samedi 25 mai) avant le point culminant de la finale: samedi 1er juin 2019.

En levée de rideau, ce samedi il y a eu le «derby du Gianicolo» (une des 7 collines de Rome) entre les séminaristes de North American Martyrs (Etats-Unis d’Amérique) et ceux du Collège Urbain (Séminaire dépendant de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples), un remake de la finale 2018. Après leur défaite de l’année dernière les séminaristes «urbanistes» avaient à cœur de relever le défi. A l’issue de la rencontre ils y sont parvenus en battant les américains.

Pour rappel le thème de la présente édition est «jouer pour croire» ; ce thème a été floqué sur tous les maillots des participants une manière de promouvoir la fraternité et de «d’évangéliser même sur un terrain de football» (Message du Pape François aux finalistes 2018).

Pierre Marie Basse et Eugène Diatta

A propos Fides 412 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.