L’ex-cardinal américain McCarrick, renvoyé de l’état clérical par le Pape, une première

La Congrégation pour la doctrine de la foi a reconnu l’ancien archevêque de Washington coupable d’abus sexuels et d’abus de pouvoir sur majeurs et mineurs. Elle a décidé qu’il n’était plus prêtre, décision définitive et sans recours.

La Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) a annoncé, samedi matin 16 février, le renvoi de l’état clérical de l’ex-cardinal et ancien archevêque de Washington, Theodore McCarrick, reconnu coupable d’abus sexuels.

« L’accusé a été reconnu coupable des délits suivants perpétrés en tant que prêtre : sollicitation en confession et violation du sixième commandement du Décalogue avec des mineurs et des adultes, avec la circonstance aggravante d’abus de pouvoir », souligne le communiqué de la CDF.

Cette décision a été prise lundi 11 février par le congrès de la Congrégation – la réunion hebdomadaire de ses responsables – puis confirmée mercredi 13 par la session des cardinaux et archevêques membres de la CDF.

Le pape a reconnu comme définitive une sentence en ce sens de la Congrégation pour la doctrine de la foi, institution du Vatican qui veille au respect du dogme catholique, a précisé un communiqué du Saint-Siège.

« Cette décision a été notifiée à Theodore McCarrick le 15 février 2019, précise la CDF. Le Saint-Père en a reconnu la nature définitive, aux termes de la loi, laquelle rend le cas définitif, c’est-à-dire qu’elle n’est sujette à aucun recours ultérieur », précise le communiqué.

C’est la première fois dans l’histoire contemporaine de l’Église qu’un cardinal est ainsi démis de l’état clérical.

avec lacroix


A propos Fides 305 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.