Quel est le rôle d’un Conseil Pastoral dans une paroisse?

Si dans presque toutes les paroisses, on retrouve des Conseil pastoraux autour des Curés et de ses vicaires, il n’est pas superflu de chercher à connaître leurs véritables rôles. Car pour certains, il s’agit d’une structure pastorale dont les membres sont assez représentatifs des fidèles pour prendre des décisions qui engagent tous les fidèles, y compris le Curés et ses vicaires. Pour d’autres, le Conseil pastoral est comme un Conseil d’administration de la paroisse. Qu’en est-il exactement ?  

Dans l’Eglise catholique, le Conseil pastoral est une structure de concertation et de collaboration permettant le dialogue sur le plan pastoral entre la communauté des fidèles et les pasteurs qui en sont les responsables par mandat de l’évêque.

En effet, le Code de Droit canonique, au canon 536, précise deux éléments importants liés au but du Conseil pastoral et à son fonctionnement.

Premièrement, il est stipulé au premier paragraphe de ce canon : « Si l’Evêque diocésain le juge opportun après avoir entendu le Conseil presbytéral, un Conseil pastoral sera constitué dans chaque paroisse, présidé par le Curé et dans lequel, en union avec ceux qui participent en raison de leur office à la charge pastorale de la paroisse, les fidèles apporteront leur concours pour favoriser l’activité pastorale ».

Le but du Conseil pastoral est donc de « favoriser l’activité pastorale ». Cela permet de comprendre que sa nature propre n’a rien à voir ni avec une « station pastorale » où siège une « bande de copains », ni avec un banc honorifique réservé à des amis du Curé en quête de notoriété ou de promotion sociale ou encore avec un groupe de personnes non représentatives des fidèles dans la paroisse.

Cela suppose également que les membres du Conseil pastoral soient dument formés. Car comment « favoriser l’activité pastorale », sans aucune notion en théologie, liturgie, ecclésiologie, droit canonique…?

Deuxièmement, le second paragraphe du même canon indique : « Le Conseil pastoral ne possède qu’une voix consultative et il est régi par les règles que l’évêque diocésain aura établies ».

La « voix consultative » s’oppose à la « voix délibérative ». Cela signifie clairement que le Conseil pastoral ne peut prendre aucune décision qui obligerait les pasteurs ou les fidèles de la communauté paroissiale.

Autrement, seul le Curé de la paroisse, en concertation avec ses premiers collaborateurs (ses Vicaires), peut prendre des décisions qui engagent tous les fidèles.

A propos Fides 520 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.