Acte de consécration à l’Immaculée

« La consécration à l’Immaculée est un acte par lequel chacun, laïc ou religieux, marié ou non, s’engage à prendre Marie dans sa propre vie. C’est un don libre et par amour, de soi-même à l’Immaculée,sans limites ni condition, en ratification des promesses du baptême. C’est se dévouer à la Mère du Sauveur, entièrement, pour qu’elle réalise par nous sa Mission de Mère des Hommes, et ‘pour que, d’une certaine façon, nous devenions Elle-même » (Père Kolbe).

Acte de consécration l’Immaculée

Daigne recevoir ma louange, ô Vierge bénie,
Immaculée Conception, Reine du ciel et de la terre,
Refuge des pécheurs et Mère très aimante
À qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la miséricorde.

Me voici à tes pieds, moi, pauvre pécheur.

Je t’en supplie, accepte mon être tout entier 
Comme ton bien et ta propriété.
Agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps,
En ma vie et ma mort et mon éternité.
Dispose avant tout de moi comme tu le désires
Pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi:
“ La femme écrasera la tête du serpent. ” Et aussi :
“ Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier. ”

Qu’en tes mains immaculées si riches de miséricorde,
Je devienne un instrument de ton amour
Capable de ranimer et d’épanouir pleinement
Tant d’âmes tièdes ou égarées.
Ainsi, s’étendra sans fin le Règne du Cœur divin de Jésus.

Vraiment ta seule présence attire les grâces
Qui convertissent et sanctifient les âmes
Puisque la grâce jaillit du Cœur divin de Jésus
Sur nous tous en passant par tes mains maternelles.

Amen

Saint Maximilien Kolbe est né en Pologne en 1894.

Son ardente dévotion envers la Vierge Marie l’Immaculée sera toujours sa force et sa joie. Au sommet de son rayonnement apostolique, à la tête du plus grand couvent franciscain du monde, Frère Maximilien est arrêté en 1939 par les Nazis qui veulent mettre fin à l’énorme influence de ses publications. Il est déporté au camp de la mort d’Auschwitz.

Un jour, un prisonnier s’évade. En représailles, dix hommes sont condamnés à mourir de faim et de soif : parmi eux, un homme marié et père de famille. Maximilien prend volontairement sa place. Dernier des dix à mourir, « le prêtre de la Vierge Immaculée » chantera jusqu’au bout son espérance en notre Mère qui nous attend au ciel. Elle l’accueillera pour la fête de son Assomption, le 14 août 1941.

Maximilien Kolbe a été proclamé saint par le Pape Jean-Paul II en 1982.

A propos Fides 305 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.