Cameroun : Libération des missionnaires claretains enlevés le 23 novembre

Les missionnaires clarétains enlevés au Cameroun par des individus armés ans la région anglophone du Sud-ouest du Cameroun, le 23 novembre dernier, ont été libérés, annonce le site internet de leur Congrégation parcouru par Fidespost, jeudi 30 novembre 2018.

« Nous venons de prendre ce selfie pour vous apprendre que nous sommes vivants. Même si les nouvelles parlaient de Jude, Placide, Abel et du chauffeur, à vrai dire nous étions 5. Le P. Yene Anaclet, le curé de la Paroisse, venu négocier notre libération, avait été également enlevé. Lui aussi a été libéré et présentement nous sommes ensemble à Douala », écrivent les claretains libérés.

Le père Jude Thaddeus Langeh, le diacre Placide Muntong Gweb et un étudiant de leur congrégation, Abel Fondem Ndia, avaient été enlevés avec leur chauffeur alors qu’ils se rendaient dans la paroisse des Fils du Cœur Immaculé de Marie à Munyenge, dans la zone anglophone du pays, où ils souhaitaient apporter leur soutien aux civils victimes du conflit en cours entre l’armée et les sécessionnistes, et qui sont contraints de vivre dans des camps de déplacés ou dans la brousse.

La congrégation des clarétains rend grâce à Dieu pour la libération de ses membres et exprime sa gratitude aux personnes ont envoyé, ces derniers jours, des messages de solidarité, de communion et de prière.

Actuellement à Douala, capitale économique du pays, les clarétains libérés entendent s’impliquer dès ce vendredi pour la libération de leur chauffeur, Jerry Berson.

A propos Fides 330 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.