Qu’est ce que l’oraison et comment la pratiquer ?

Si certains chrétiens s’interrogent parfois sur la place de l’oraison dans leur vie de foi d’autres la confondent tout simplement avec la méditation qui est une réflexion sur la foi. Elle fait partie des trois expressions majeures de la vie de prière de la tradition chrétienne (cf. CEC, 2721). Qu’est ce que donc l’oraison et comment la pratiquer ?

Qu’est-ce que l’Oraison ?

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique revient sur le sens et l’importance de l’oraison dans la vie chrétienne dans la section des paragraphes 2709 à 2724.

La définition qui semble la plus adaptée est celle donnée par Sainte Thérèse d’Avila : « l’oraison est un échange d’amitié où l’on s’entretient souvent seul à seul avec Dieu dont on se sent aimé ».

Prendre le temps de l’oraison, c’est donc chercher à se mettre dans une relation personnelle avec Dieu qui nous aime, et que nous désirons aimer davantage chaque jour. C’est entrer dans un « cœur à cœur » avec Lui. On n’attend pas d’avoir le temps pour le faire mais on choisit de se donner du temps pour être avec le Seigneur.

L’oraison est ainsi une démarche personnelle qui suppose de choisir un moment adapté au cours de la journée pour vivre ce temps dans le recueillement et la solitude, loin de l’agitation quotidienne. Ce qui signifie « prendre rendez-vous » avec son Dieu et respecter la parole donnée, car Dieu est toujours ponctuel.

Comment faire oraison ?

Il existe différentes manières ou méthodes de faire oraison. On peut partir d’une brève lecture biblique, un aspect de la vie de Jésus, une courte prière répétée, une méditation toute simple. Autant d’éléments qui peuvent servir de socle à l’oraison.

De plus, il est bon de se fixer un laps de temps (15 mn au début, puis 30 et plus, au fur et à mesure que l’on s’habitue). L’essentiel est de ne pas vouloir en faire trop, tout en évitant de raccourcir au maximum.

Faut-il encore rappeler qu’il est important de toujours respecter le temps qu’on a décidé.

Voici maintenant un modèle déroulement pour cette oraison :

  • Choisir de retirer dans un endroit calme
  • Faire lentement le signe de la Croix
  • Se mettre en présence de Dieu par une offrande de soi
  • Invoquer l’Esprit Saint
  • Avoir une attitude d’écoute et de contemplation
  • Lire lentement un passage d’évangile, plusieurs fois, et à partir de cette lecture s’arrêter sur les paroles prononcées par tel ou tel personnage, ainsi que les attitudes
  • Exprimer au Seigneur ce que l’on porte dans son cœur, lui parler comme on parle à un Père, lui demander conseil, et ensuite le remercier, l’adorer, le louer
  • Et savoir faire silence pour écouter sa réponse
  • Puis terminer par un temps de prière personnelle, ou inspirée par celle d’un saint

Attention, certains jours on peut être en panne sèche, ou être accaparé par beaucoup de soucis. Ne vous en faîtes pas et ne vous découragez surtout pas. Persévérer en vous aidant de petits moyens, comme une dizaine de chapelet, un psaume, les paroles d’un chant. Restez toujours fidèle au temps que vous vous êtes fixé pour faire oraison.

A propos Fides 266 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.