16ème Pèlerinage Manjak sous le signe de la vocation, dimanche

« La jeunesse manjak et la vocation sacerdotale ou religieuse » est le thème de la 16ème édition du pèlerinage de la Communauté sénégalaise manjak, prévue ce dimanche 18 novembre 2018, au sanctuaire marial de Poponguine. Elle débutera par une conférence sur le thème, animée par l’Abbé Camille Joseph Gomis, du diocèse de Ziguinchor.

Lancé depuis 2003, à partir de la paroisse Saint Paul de Grand-Yoff, le pèlerinage manjak à Poponguine célèbre ses 16 ans, cette année, sous le signe des vocations sacerdotales et religieuses.

Il rassemblera au sanctuaire marial, dimanche 18 novembre, les fidèles catholiques de la communauté manjaku de l’ensemble des paroisses de l’Archidiocese de Dakar et des autres diocèse du Sénégal, pour réfléchir et méditer sur le thème : « La jeunesse manjak et la vocation sacerdotale ou religieuse », à partir de 10h.

« A travers le choix de ce thème, nous voulons simplement mettre en œuvre l’un des principaux objectifs de ce rassemblement annuel : favoriser l’éclosion des vocations sacerdotales et religieuses au sein de notre communauté manjak », explique John Signou, un des initiateurs de pèlerinage et membre du comité d’organisation.

« Mais, je dois ajouter que nous avons été particulièrement encouragés par l’ordination épiscopale, le 3 février de cette année, du premier évêque autochtone de Banjul, Mgr Gabriel Mendy, premier évêque issu de notre communauté ainsi que par ordinations de prêtres et consécrations à la vie religieuse de plusieurs de nos frères et sœurs manjak au cours de ces dernières années. Ce sera pour nous l’occasion d’interpeller et d’encourager les parents, souvent réticents, à respecter et promouvoir les vocations au sein de nos familles pour le bien de l’Eglise  ».

Le sommet du 16ème pèlerinage manjak sera la célébration eucharistique que présidera l’Abbé Camille Gomis, Curé de la paroisse de Niaguis dans le diocèse de Ziguinchor.

Le programme prévoit également, dans l’après-midi, la récitation du chapelet et l’adoration du Saint Sacrement avant la bénédiction finale.

Selon les organisateurs, les effectifs de ce pèlerinage ne cessent d’augmenter d’année en année, depuis son lancement en 2003. « Pour l’archidiocèse de Dakar seulement, la dernière édition avait enregistré 63 bus de 60 places, soit plus de 3.700 personnes. Sans compter que d’autres pèlerins viennent de Mbour, Thiès, Ziguinchor, Tambacounda. A nos débuts, nous avions même reçu des pèlerins venant de la Guinée-Bissau », renseigne, enfin, John Signou.

A propos Fides 467 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.