Et si on reparlait de péchés capitaux ?

Si leur liste a été établie au XIIIe siècle par saint Thomas d’Aquin dans sa fameuse Somme théologique, les péché capitaux, au nombre de sept, ne découlent pourtant pas d’une conception théologique moyenâgeuse. Ils se rapportent aux passions négatives qui génèrent des actes répréhensibles et particulièrement graves, comme, par exemple, le meurtre, le mensonge ou le vol comme. On les retrouve dans le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC).

Pourquoi parle-t-on de « péché capital » ?

Le terme « capital » désigne ce qui est « premier », « principal » (le terme latin « capitalis » signifie « relatif à la tête »). Un péché est capital parce qu’à partir de lui, il y a beaucoup d’autres péchés qui peuvent venir. Un péché capital est donc à la tête, à la source d’autres péchés. Ne dit-ton pas que de la paresse qu’elle est la mère de tous les vices ? Osons un exemple. Un paresseux s’expose à la tentation de voler, de mentir pour arriver à obtenir ce dont il a besoin, puisqu’il refuse de travailler et de produire un effort.

Détaillons maintenant la liste des péchés capitaux.

Elle comprend : l’orgueil avec ses différentes facettes : l’amour propre, la suffisance, la vanité, la gloriole, le mépris, l’arrogance, le dédain. C’est l’amour désordonné, démesuré de soi-même. L’orgueilleux a toujours raison, il incapable de solliciter l’aide d’autrui, de supporter ou reconnaître la critique…

L’avarice ou l’accumulation des richesses recherchées pour elles-mêmes. Ce péché comporte trois aspects : l’attachement du cœur, la cupidité et l’opiniâtreté dans la possession. Le Saint Curé d’Ars disait : « L’avare est comme le pourceau qui mange des glands sans lever la tête pour voir d’où ils viennent ».

L’envie, la jalousie, c’est la tristesse ressentie face à la possession par autrui d’un bien, et la volonté de se l’approprier par tout moyen et à tout prix. La jalousie est source de malveillance, dénigrement, bonheur devant la difficulté de l’autre, déception devant la réussite de l’autre, haine…

La colère. On dit souvent qu’elle n’est pas bonne conseillère. Elle produit des excès en paroles ou en actes : insultes, violences, meurtre. Mais il y a la colère juste. St-Jean-Chrysostome disait « Celui qui ne se met pas en colère quand il y a une cause pour le faire commet un péché !»  Mais pour qu’une colère soit juste, elle doit porter sur un objet juste, animée par une intention droite et accompagnée d’une réaction mesurée, proportionnée. Sinon, la colère devient vengeance.

La luxure qui traduit un dérèglement, un désordre. La sexualité est détournée de son but pour devenir possession. L’autre est réduit à son corps et le plaisir sexuel recherché pour lui-même. La luxure peut prendre plusieurs formes : tromperie, masturbation, ou au niveau de l’esprit dans l’imagination.

La gourmandise dans le sens de « gloutonnerie », désignant l’excès et la démesure dans la consommation de nourriture. Mais disons-le tout de suite, il n’est pas interdit d’aimer et d’apprécier les bonnes choses. Il faut juste que cet « amour » ne soit pas désordonné au point de « ne vivre que pour manger ».

La paresse, un mal de l’âme qui s’exprime par l’ennui, l’éloignement des valeurs spirituelles et de la relation avec Dieu. C’est la « mollesse spirituelle ». Elle se manifeste, entre autres, à travers le manque de persévérance, l’impatience qui amène parfois à  vouloir tout, tout de suite et toujours plus vite, à la recherche effrénée de miracles…

Ainsi, s’intéresser aux péché capitaux, c’est saisir les liens et interconnexions entre les péchés apparemment différents et les combattre en « coupant le mal à la racine ». C’est aussi affronter courageusement personnellement et communautairement tous ces maux qui nous tiennent tête au sein de notre société: arrogance, cupidité financière et foncière, malveillance et dénigrement, esprit de vengeance, sexualité débridée, appétit vorace et le manque d’intérêt pour l’essentiel. Coupons-les et tout le reste tombera !

A propos Fides 314 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.