Saviez-vous pourquoi le prêtre vénère l’autel par un baiser au début de la messe?

Après avoir traversé l’assemblée lors de la procession d’entrée, le premier geste du prêtre, avant d’adresser aux fidèles la moindre, est de monter à l’autel et de le vénérer. Saviez-vous pourquoi ?

L’autel, c’est le signe du Christ présent. Les Pères de l’Eglise ont vu dans l’autel, dès l’antiquité, un symbole du Christ lui-même ce qui a justifié l’adage : « L’autel, c’est le Christ ». On comprend ainsi le geste de vénération prêtre par un baiser parfois accompagné d’encensement du célébrant au début et à la fin d’une célébration eucharistique.

Il signifie que tout est référé au Christ, lui « l’autel, le prêtre et la victime » (cf. 5ème Préface du Temps Pascal). Par ce baiser, le prêtre exprime son adhésion au mystère de Dieu.

Par ailleurs, il faut remarque au début comme à la fin de la messe, seul le prêtre, et non le diacre, met les mains sur l’autel en l’embrassant, pour manifester son pouvoir d’agir sacramentellement par son sacerdoce, dans l’offrande du sacrifice (voir photo).

 

A propos Fides 278 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.