La Litanie des Saints, chantée à la Toussaint


Habituellement à la Toussaint, les fidèles entonnent la Litanie des Saints à la messe solennelle du jour. Une manière pour l’Eglise de faire mémoire et d’être en communion avec tous ceux qui nous ont précédés, qui font partie de notre histoire Sainte. Un peu comme si on ouvrait un album de famille, en évoquant à chaque page une personne qui fait partie de notre histoire. Elle est ainsi chantée lors des grandes célébrations liturgiques.

D’un mot grec, la « litanie » signifie « prière ». Considérée comme l’une des plus belles et des plus simples prières, la Litanie des Saints consiste en une invocation ou une supplication chantée par un soliste à laquelle l’assemblée répond. Par son invocation dont la longueur peut varier, l’Eglise de la terre appelle à son aide l’Eglise du ciel.

Prière adressée au Christ

Toutefois, la litanie des Saints n’est pas une prière aux saints, mais une demande d’intercession auprès de Dieu (« Saint…, priez pour nous » ; intercédez pour nous »). On ne prie donc pas les saints, mais on leur demande d’intercéder pour nous auprès de Dieu, de prier Dieu et le Christ pour nous.
 En effet, toute prière s’adresse à Dieu.

Sa structure

La Litanie des Saints s’adresse au Christ, commence par un « Kyrie » et se termine en plusieurs invocations : « délivre-nous » « écoute-nous » « exauce-nous ».

On s’adresse, ensuite, à la Vierge Marie, mère de l’humanité pour qu’elle intercède pour nous. Puis sont invoqués anges, dont saint Michel (le « chef » des anges) celui qui terrasse un dragon dans le livre de l’Apocalypse (12, 7), archanges, patriarches, prophètes, apôtres, évangélistes, disciples, martyrs, docteurs, confesseurs, évêques, ministres, fondateurs, évangélisateurs, moines, réformateurs, saints et saintes de Dieu. Tous nommés et sollicités par l’assemblée pour intercéder auprès du Seigneur : « priez pour nous ».

D’autres occasions pour chanter la Litanie des Saints

En dehors de la Toussaint, la Litanie des Saints est aussi chantée lors de toute veillée pascale (même quand il n’y a pas de baptême) et lorsqu’il y des baptêmes, la Litanie des Saints traduit une manière de faire les futurs baptisés dans la grande famille des fidèles du Christ. Elle est également chantée lors des ordinations des évêques, prêtres et diacres, de profession religieuse, de procession d’ouverture de conclave des cardinaux électeurs vers la chapelle Sixtine.

Cette litanie est conseillée aussi tout au long de l’année pour toute situation difficile, comme en cas d’angoisses ou en période de détresse, par exemple lors d’un cataclysme, une guerre ou une famine.

A propos Fides 257 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.