Les Jécistes en session nationale, à partir du 29 août, pour renforcer le militantisme écologique

La 30ème session nationale de la Jeunesse Etudiante Catholique du Sénégal (JEC/Sénégal) s’ouvre, mercredi 29 août 2018, au Collège Sainte Bernadette, à Dakar. Elle durera 5 jours et servira de cadre d’évaluation du plan d’action triennal de l’organisation, retenu au Conseil national de Saint Louis 2017. Les jécistes sénégalais entendent également renforcer, au cours de cette rencontre, le militantisme écologique auprès de leurs membres et des citoyens dans plusieurs localités, comme la ville de Rufisque.

La session nationale de la JEC qui s’ouvre demain, à Dakar, portera sur l’évaluation de son plan d’action 2017-2019 axé sur le développement durable dont le slogan est ainsi décliné : « En Jécistes aimant la création, portons le développement durable au cœur de nos actions ». Elle servira aussi de cadre de renforcement du militantisme écologique des jécistes sénégalais.

En effet, « pas moins de 100 participants prendront part aux assises de Dakar, pour faire le bilan à mi-parcours du plan d’action 2017-2019, dont l’objectif général est d’œuvrer pour le développement durable à travers l’éducation à l’éco-citoyenneté et à la protection de l’environnement »,  informe Aloyse Diouf, chargé de communication de la JEC.

Le second temps fort de cette rencontre nationale, annonce-t-il, permettra de stimuler l’esprit du militantisme écologique auprès des participants. « Nous organiserons des études de cas à travers certaines communes ciblées, comme Rufisque, pour à la fois sensibiliser sur la protection de l’environnement et élaborer, en collaboration avec les autorité locales, un projet visant à améliorer le cadre de vie de la commune », renseigne encore Aloyse Diouf.

Plusieurs thèmes seront abordés, à l’occasion, comme la situation environnementale de Rufisque : enjeux et bonnes pratiques à promouvoir ; la protection de l’environnement : quel leadership de la jeunesse, pour quelles actions promotrices et les techniques d’enquête et de collectes de données.

Sont attendues les Fédérations de Dakar, Thiès, de la Petite Côte, du Sine, de Kaolack, Saint-Louis et de Ziguinchor ; les Sections de Kolda et de Tambacounda ; et la Coordination de la JEC Universitaire.

Les accompagnateurs (Aumôniers, Sœurs conseillères, Conseillers et Conseillères), Anciens du mouvement et Sympathisants seront également de la partie.

A propos Fides 314 Articles
Actualité au Sénégal

5 Commentaires

  1. Quelle joie immense de faire parti de la JEUNESSE ÉTUDIANTE CATHOLIQUE du Sénégal !
    Merci pour ces initiatives transformatrices, une manière de répondre à sa mission d’apôtre du Christ et du bon citoyen soucieux de sa cité.
    JEC Tia Kaw Tia Kanam !!!

    Une structure à encourager et à accompagner !

  2. Un grand plaisir d’être Jéciste et ce, à vie !!! Que le Seigneur nous accompagne durant ces temps forts ! 💪 Vivement la session nationale !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.