Cameroun : Les Evêques indiquent aux fidèles des critères pour les futures élections

L’église catholique au Cameroun invite les fidèles à voter, lors des prochaines échéances électorales, pour « les candidats capables de faire face à la crise socio-politique » que traverse le pays . Dans une lettre pastorale adressée au « peuple de Dieu qui est aux Cameroun, à tous les Camerounais », les évêques les encouragent à ne porter leur choix qu’à celui qui soit à même de « promouvoir l’unité du pays, son indépendance véritable ».

A cet effet, Monseigneur Samuel Kleda, qui signe la lettre, en sa qualité de président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, exhorte les Camerounais à s’intéresser qu’aux programmes politiques qui « apportent les solutions réelles aux problèmes que connait le pays ».

Au nombre de ces problèmes, Samuel Kleda, archevêque de Douala, cite « la corruption, la perte du sens du bien commun, la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest, les inégalités sociales, le chômage des jeunes, la lutte contre Boko Haram, les défis du monde judiciaire, la santé, l’éducation, les infrastructures,… etc. »

La lettre des évêques est aussi une invitation à une participation massive du peuple pour « exercer sa souveraineté en choisissant de manière libre, pacifique et responsable ses dirigeants ». Toutefois, l’église catholique exhorte ses fidèles et les personnes de bonne volonté à effectuer des choix qui ne sont pas en contradiction avec leurs convictions inspirées de l’évangile ».

L’église catholique appelle également par le canal de ses évêques « à des élections libres et transparentes ». Les statistiques situent à 38,4 % de la population camerounaise, le nombre de Camerounais d’obédience catholique.

A propos Fides 520 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.