Le Saint que l’on invoque pour les personnes en détention

Dans l’Eglise catholique, Saint Léonard est celui à qui l’on confie les prisonniers mais aussi toutes les personnes qui cherchent à se libérer de tout orgueil et de l’égoïsme. Ce moine, né à la fin du Vème siècle, a vécu une partie de sa vie entouré de prisonniers. Il est fêté le 6 novembre de chaque année.

D’après la tradition, Saint Léonard est issu d’une famille noble, né à la fin du Vème siècle. Il a été baptisé par Saint Rémi, Archevêque de Reims, avec comme parrain, le roi Clovis. Il obtiendra de celui-ci le privilège de visiter les prisonniers et de libérer tous ceux qu’il juge dignes de cette grâce.

Renonçant à la cour royale et à la dignité épiscopale, il se retire dans une forêt afin de se consacrer entièrement à la prière et à la prédication de l’évangile, soutenu par saint Rémi.

Par sa prière, Saint Léonard sauve la reine d’Aquitaine, menacée de mourir en couches et en signe de reconnaissance, le roi lui accorde une partie de la forêt. Le saint homme y construit alors un oratoire et y mène une vie d’ermite et d’ascète.

Mais très vite, beaucoup de personnes le rejoignent, dont des malades venus se faire guérir, surtout des prisonniers libérés de leur cachot par l’effet de ses prières venaient lui présenter leurs fers en hommage, et recevoir de lui les leçons de la pénitence et de la vie chrétienne. Il leur enseigne l’évangile et partage son domaine avec eux pour leur permettre de vivre de leur travail et « non d’aventures et de désordres ».

Il meurt le 6 novembre 559 ; il est enterré dans la chapelle qu’il a construite.

Saint Léonard est ainsi le protecteur des prisonniers, des personnes captives de toute oppression, l’ami des faibles avides de justice et de dignité, soutien des malades et des mères dans l’attente d’un enfant à naître.

Prière pour les prisonniers

Toi seul Seigneur, sais ce qu’il y a dans l’homme, toi seul peux changer notre cœur habile à condamner, toi seul peux nous aider à discerner qui est juste.

Exauce nos prières pour ceux qui sont en prison, qu’ils ne sombrent pas dans le désespoir mais trouvent la force de se renouveler, qu’ils rencontrent des hommes qui les comprennent et, quand ils seront libérés, des frères qui les accueillent avec amour.

Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen

 

A propos Fides 334 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.