Renouveau charismatique: « Si nous sommes des chrétiens médiocres, c’est parce que nous refusons de changer de mentalité »

24 délégations venues d’Afrique, d’Italie et des Etats-Unis, soit près de 2545 personnes sont actuellement réunis à Lomé, du 6 au 12 août, pour la 4e édition du Congrès panafricain du Renouveau Charismatique Catholique, sur le thème : « Je mettrai mon esprit en vous et vous vivrez » (Ezekiel 36, 27-30). Donnant un enseignement sur la conversion, Mgr Nicodème Barrigah, laissé entendre que: « Si nous sommes des chrétiens médiocres, c’est parce-que nous refusons de changer de mentalité ».

Cette campagne panafricaine du Renouveau charismatique a pour, entre autres, objectifs de former les responsables et membres du renouveau, et de définir les grandes orientations pour le Renouveau en Afrique. Au programme, diverses activités notamment des temps d’enseignements, de partages, et d’intersections pour le Togo et le continent africain.

Au cours d’un panel organisé au Palais des Congrès de Lomé sur le thème « la conversion personnelle, une nécessité pour la naissance d’une Afrique nouvelle », Monseigneur Nicodème Barrigah, Evêque d’Atakpamé a déclaré : « Si nous sommes des chrétiens médiocres, c’est parce que nous refusons de changer de mentalité ».

Expliquant les raisons du choix du thème général de ce congrès du renouveau charismatique africain, Léonce-Guido Banka, Berger national du Renouveau charismatique au Togo, a précisé : « A travers ce thème, le Seigneur veut remettre l’Afrique debout à partir de notre pays le Togo. Quand nous préparions cette rencontre en priant, ce que le Seigneur nous a dit, c’est qu’il y a trop de difficultés, le continent africain ploie sous le poids de beaucoup de difficultés (…) Le Seigneur dit qu’il vient nous réveillé  de nos torpeurs, il vient nous remettre debout pour que nous avançons ».

A propos Fides 278 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.