Le Pape François souligne que le chômage « enlève la dignité » et peut mener au suicide ou à la dérive terroriste

Le chômage est l′un des problèmes « les plus douloureux » pour les jeunes car il les prive de « dignité », a affirmé le pape François aux participants de la rencontre European Jesuits in formation, dans l′auletta de la salle Paul VI au Vatican le 1er août 2018, dans des propos rapportés le même jour par le Saint-Siège.

L′économie mondiale est en train de céder le pas à la finance, ce qui est un « grand péché contre la dignité de la personne », a expliqué le chef de l’Eglise catholique aux jésuites réunis jusqu′au 20 août à l′occasion de leur rencontre annuelle. Car si l’économie revêt un caractère « concret » et peut s′ouvrir à « l′humanisme et à la spiritualité », la finance au contraire est « abstraite » et « cruelle » et ne place plus l′homme au centre.

Il en ressort, selon le pontife, une augmentation du chômage, et en particulier chez les jeunes. Il s′agit de « l’un des problèmes les plus aigus et les plus douloureux » car le chômage « enlève la dignité ». Le problème n′est pas la pauvreté en tant que telle car il y a des aides, a-t-il souligné, mais de ne pas pouvoir gagner de quoi subvenir à ses propres besoins.

En conséquence, l′une des options que les jeunes chômeurs choisissent est le suicide, a relevé le pape, et il y a une augmentation de son nombre. Un phénomène si « scandaleux » que les réels chiffres sont, selon lui, dissimulés par certains gouvernements. Les jeunes peuvent aussi sombrer dans d’autres voies, a-t-il encore pointé : les addictions aux drogues voire la dérive terroriste, avec l′exemple de ceux qui se sont engagés pour l′organisation Etat islamique.

Face à cela, il faut une « créativité courageuse ». Il est important, selon le pontife, de communiquer avec les jeunes. Une fois le dialogue établi, a-t-il encore conseillé, il ne faut hésiter à se déplacer « pour résoudre le problème ». Et ne pas avoir peur de « se salir les mains ».

A propos Fides 257 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.