La paroisse Sainte Anne de Bel Air, au jour de ses 70 ans

Au jour de ses 70 ans, la paroisse Sainte Anne de Bel Air organise une grande, belle et majestueuse fête et appelle tout le monde, pour vivre et partager des moments de joie, de fraternité et de grâces par l’intercession de sa Sainte Patronne. Elle invite l’Archevêque Métropolitain de la Province Ecclésiastique de Dakar, Son Excellence Monseigneur Benjamin Ndiaye, pour présider la messe solennelle, le dimanche 29 juillet 2018, à 10h.

Mais avant, et dès ce vendredi 27 juillet, à partir de 20h, elle organise un grand dîner de Gala et fait venir le groupe mythique Oryazul, au grand bonheur de tous les partenaires, fidèles et amis de la paroisse et évidemment au vôtre. Une soirée qui affiche toutes les promesses d’une ambiance chaleureuse et soutenue jusqu’au bout de votre plaisir.

Parrainée cette année par les Communautés Ecclésiales de Base (CEB) de la paroisse, en présence de Femmes Catholiques de la paroisse Saint Paul de Grand Yoff, invitées d’honneur, cette fête paroissiale sera suivie, dimanche, d’un repas familial et d’une fête foraine.

Il faut souligner, par ailleurs, que la présente édition, marquant les 70 ans de la paroisse, a fait l’objet d’une préparation lointaine à la fois humaine et spirituelle, articulée autour de plusieurs activités, et lancée depuis juin dernier, avec notamment une journée de consultation médicale gratuite, une randonnée pédestre et une neuvaine de prière.

Pour rappel, l’histoire de l’Eglise Sainte Anne de Bel Air établie dans la zone industrielle de Dakar a commencé le 23 février 1948, à l’occasion du baptême de la fille d’un des employés de M Fougerolle, directeur de l’Entreprise des Travaux Publics de Dakar (ETPD), en l’église Sacré-Cœur. Approché par le Père Quenet qui l’informe de ses difficultés pour assurer le service religieux au quartier de Bel air où se trouve l’entreprise, la première pierre de la future église est posée le 16 octobre 1948. Et 7 mois plus tard, soit le 7 avril 1949, Monseigneur Lefebvre bénissait solennellement la chapelle et remettait l’administration de la paroisse au Père Chommienne, qui en deviendra le premier curé, après son érection canonique en 1958.

Confiée pendant longtemps à la communauté des Frères de Saint Jean, la paroisse Sainte Anne de Bel Air est administrée depuis 2009 par les prêtres diocésains de l’Archidiocèse de Dakar.

A propos Fides 514 Articles
Actualité au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.