26.5 C
Sénégal
8 décembre 2022
ACTUALITE CONTRIBUTION EGLISE UNIVERSELLE Nationale VIE CHRETIENNE

Fêter Noël, c’est provoquer des rencontres et réinventer la solidarité (Par Léonie Sarr)

Au monde, il n’existe pas un seul enfant ou adulte, jeune ou ancien, homme ou femme, pour rester insensible devant un nouveau-né ! Et Dieu vient à nous comme un nouveau-né pour nous dire qu’Il épouse notre condition humaine avec toutes ses fragilités, mais aussi avec toute sa force de vie et ses désirs d’amour. Dieu se fait petit enfant pour attendrir les cœurs les plus endurcis, et désarmer nos guerres.

L’Ange du Seigneur avait dit aux bergers des environs de Bethléem que la nouvelle de la naissance de Jésus serait une grande joie pour tout le peuple (cf. Lc 2, 10). Aujourd’hui, ce sont toutes les nations qui s’en réjouissent ! Noël se fête sous tous les cieux, et de multiples manières ! Il est bon de ne pas vider les traditions de leur sens profond.

N’oublions pas que les illuminations de nos maisons et de nos rues proclament que Jésus est la Lumière du monde ; que les arbres verts que nous aimons décorer disent qu’Il est la Vie qui se communique ; que les cadeaux que nous échangeons manifestent qu’Il est le Don de Dieu ; que les repas que nous partageons signifient qu’Il est le Pain vivant, offert dans la paille de la « Maison du Pain » (sens du nom Bethléem). Dieu s’est fait homme pour rencontrer l’homme et le sauver.

Fêter Noël, c’est donc provoquer des rencontres et réinventer la solidarité pour que chaque homme autour de nous passe vraiment un « Joyeux Noël » !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite