23.2 C
Sénégal
25 novembre 2020
FidesPost
CONTRIBUTION VIE CHRETIENNE

Face au foisonnement de “doctrines”, un prêtre propose de redécouvrir le Catéchisme de l’Église Catholique

En la fête de Saint Augustin, l’un des quatre Pères de l’Église latine et patron des théologiens, vendredi 28 août 2020, un prêtre sénégalais du diocèse de Kolda, Abbé Séraphin Raphaël Ntab, spécialisé en théologie dogmatique et professeur au grand Séminaire de Brin, lui rend hommage en publiant une chronique dans laquelle il propose aux fidèles de redécouvrir le Catéchisme de l’Église Catholique « pour une doctrine sûre au milieu de la tempête » du foisonnement des « doctrines » et de la « résurgence du religieux ».

Redécouvrir Catéchisme de l’Église Catholique1, pour une doctrine sûre au milieu de la tempête

Le foisonnement des « doctrines » et une certaine « résurgence du religieux », qui caractérisent notre temps, ne laissent personne indifférent. À vrai dire, avec la montée en puissance, ça et là, de prédicateurs de tous acabits, il y’ en a à prendre et à laisser. Mais alors, que faut-il prendre et que faut-il laisser ? Pour qui ne s’arrête pas à la superficie des choses, ces questions méritent bien d’être posées. Et, sans aucune prétention de ma part, j’ai le devoir, convaincu que je suis qu’une formation religieuse approfondie s’impose à tous les échelons de la vie du chrétien, d’orienter l’un ou l’autre vers ce qui, pour nous catholiques, est une école sûre de l’enseignement de l’Église Catholique qui repose sur les Saintes Écritures, la Tradition et le Magistère, ce dernier ayant le grave devoir de garder, exposer et transmettre fideliter, c’est-à-dire fidèlement, la foi catholique et tout ce qu’elle implique. Pour cela, il existe depuis 1992 un instrument valide, indispensable et facile à manier : le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC). Il s’agit véritablement d’un lieu sûr pour qui voudrait entrer davantage dans l’intelligence de la doctrine de l’Église Catholique. À ce propos, le Pape Jean- Paul II, dans la Constitution Apostolique Fidei depositum, autrement dit le dépôt de la foi, affirme que « le Catéchisme de l’Église Catholique […] est un exposé de la foi de l’Église et de la doctrine catholique, attestées ou éclairées par l’Écriture sainte, la Tradition apostolique et le Magistère ecclésiastique. Je le reconnais comme un instrument valable et autorisé au service de la communion ecclésiale et comme une norme sûre pour l’enseignement de la foi. » Il va sans dire que ce Catéchisme est une boussole pour tout chrétien, surtout en ces temps où l’improvisation en matière d’enseignement et de prédication sont monnaie courante, favorisant ainsi, hélas, la diffusion ad libitum d’enseignements confus d’une doctrine catholique peu connue ou interprétée avec une dangereuse liberté. Qu’il suffise de s’intéresser à ce qui se passe chez nous et autour de nous pour s’en convaincre !

Je crois ferment que « pour trouver les bonnes réponses, il faut poser les bonnes questions et dans le bon ordre » ; il faut aussi choisir ses sources. Le Catéchisme de l’Église Catholique, formé au creuset de l’Écriture, de la Tradition et du Magistère, s’offre à nous comme un texte de référence sûr et authentique, une « garantie de l’orthodoxie » de la foi de l’Église et de la doctrine catholique. La Lettre Apostolique Laetamur magnopere (c’est un motif d’une grande joie…), publiée en 1997 et par laquelle est promue l’édition typique latine du Catéchisme de l’Église Catholique, ne fait que le confirmer : « La catéchèse trouvera dans cette authentique et systématique présentation de la foi et de la doctrine catholiques une voie pleinement sûre pour présenter avec un élan nouveau à l’homme d’aujourd’hui le message chrétien dans toutes ses parties ». Composé de quatre parties2, à savoir la profession de la foi, la célébration du mystère chrétien, la vie dans le Christ et la prière chrétienne, ce texte, qu’il serait bon que toute personne qui se réclame de l’Église Catholique possède, touche et éclaire toutes dimensions de notre foi. L’ignorer ou le reléguer au second plan serait donc s’exposer au risque permanent de l’égarement à cause, entre autres, d’un mélange ou d’une juxtaposition de doctrines nullement conciliables. C’est le cas, force est de le reconnaître, de nombreux fils et filles de l’Église Catholique qui, ballottés par le fort vent de la diversité des doctrines théologisantes et spiritualisantes qui marquent de leur empreinte la toile, les réseaux sociaux et j’en oublie, ne savent plus que croire. Il serait alors grand temps de revenir à ce qui nous est propre et qui contient les fondamentaux de la foi catholique : notre Catéchisme. Il nous aidera sans doute à mieux connaître notre foi afin d’en vivre à tous les âges et en toutes saisons, l’ignorance pouvant compromettre gravement la foi et son enseignement. Ensemble, connaissons, professons et vivons notre foi en Dieu Père, Fils et Esprit-Saint !

Abbé Séraphin-Raphaël BTAB

Prêtre diocésain de Kolda

Professeur de Théologie Dogmatique

1 Le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC) est un ouvrage d’instruction à la doctrine catholique, résumant la foi, l’enseignement et la morale de l’Église catholique. Il a été promulgué le 11 octobre 1992 et publié solennellement le 7 décembre 1992. Sa rédaction a été suggérée par l’Assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques de 1985, vingt ans après la fin du concile Vatican II et approuvée par Jean-Paul II le 7 décembre 1985. Ce catéchisme est un ouvrage de référence pour tout fidèle catholique quant aux dogmessacrementsvie morale et vie spirituelle, qui a pour objectif de faciliter la rédaction de catéchismes locaux. C’est une somme importante, comprenant plus de 650 pages, dont la formulation se veut claire et didactique afin d’être comprise par le plus grand nombre. Il a été réédité, dans sa version définitive, en août 1997. Un compendium (version abrégée) en a également été publié en 2005, puis, à l’occasion des journées mondiales de la jeunesse 2011, une version spéciale pour les jeunes (le YouCat) a été publiée. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Catéchisme de l’église catholique, date de consultation : le 28 août 2020.

2 À consulter pour en savoir plus.

1 commentaire

Père Christophe Buirette 28 août 2020 at 17 h 22 min

Félicitations !
Cependant le catéchisme « Youcat », plus aisé d’accès, surtout pour les jeunes adultes, serait bien à recommander.
À Dakar, les Jeunes professionnels sont nombreux à vivre des parcours de formation spirituelle et théologique grâce à ce merveilleux ouvrage : un catéchisme qui s’appuie sur le Catéchisme de l’Eglise catholique mais écrit par des jeunes de leur génération… avec leur langage !
Père Christophe Buirette
+

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite