34.2 C
Sénégal
29 juin 2022
ACTUALITE Annonces EGLISE UNIVERSELLE Internationale Nationale

Elections locales 2022 : Déclaration des Évêques, Imams et Oulémas du Sénégal (Texte intégral)

À quelques semaines des élections locales qui auront lieu le 23 janvier 2022, les évêques, imams et oulémas du Sénégal ont tenu une conférence de presse hier, lundi 20 décembre 2021, pour appeler les divers acteurs de ces joutes électorales, populations comme candidats, à cultiver la non-violence. Voici l’intégralité de leur déclaration commune. Texte officiel de la déclaration à télécharger ci-dessous.

À nos gouvernants, à tous les acteurs politiques,

À tous nos concitoyens,

Aux personnes de bonne volonté.

Chers compatriotes,

Notre pays s’achemine vers la tenue des élections territoriales, communément appelées élections locales, prévues le Dimanche 23 janvier 2022. Il s’agit d’un tournant très important dans la vie de notre Nation, dans toutes ses composantes.  Par conséquent, leur assurer un bon déroulement constitue un défi majeur pour tout citoyen.

Avec ces élections, nous procéderons au renouvellement des mandats de nos élus locaux, en choisissant ceux ou celles qui auront la grâce et la responsabilité de présider aux destinées de nos collectivités locales, les cinq (05) prochaines années. C’est pourquoi, à l’heure actuelle, certains concitoyens sont en train de s’organiser et de se mobiliser, au sein des partis politiques, coalitions et autres mouvements, pour affirmer, de manière légitime, leurs ambitions d’être portés à la tête des collectivités locales, comme maires, comme présidents de conseils départementaux ou conseillers.

Tout en nous réjouissant de cette mobilisation, nous nous adressons à vous, en tant que guides religieux, Imams, Oulémas et Évêques du Sénégal, pour vous inviter tous au calme et à la sérénité devant les enjeux que suscite une telle étape de la vie de notre Nation. Il demeure clair, bien évidemment, qu’en de pareilles circonstances, les légitimes rivalités politiques puissent vite se transformer en de graves conflits pouvant entrainer de regrettables agissements à l’encontre de la paix et de la stabilité de notre Pays, si l’on n’y prend pas garde.

C’est pourquoi, fidèles à notre responsabilité de guides spirituels et confiants en la maturité démocratique de nos concitoyens, nous avons décidé, dans une parfaite communion de cœur et d’esprit, de vous adresser ce message fraternel.

Nous vous invitons d’abord à nous tourner vers Dieu, dans une fervente prière, pour lui confier notre pays et ses habitants. Que sa toute puissante bonté éloigne de nous tout esprit de mal et de division. Nous en appelons ensuite à la conscience citoyenne de tous, surtout des acteurs politiques, pour adopter des comportements responsables en vue d’élections crédibles, transparentes et paisibles.

Notre propos s’adresse, de manière particulière, à tous les candidats à ces élections territoriales, ceux de la mouvance présidentielle, de l’opposition, comme de la partie civile. Nous les invitons tous au respect des personnes et des institutions, tant dans leurs discours que dans leur façon de faire. En effet, personne ne doit mettre en danger la vie et la stabilité de notre Nation, à travers des propos ou des comportements qui incitent à la violence.

Compte tenu des enjeux de ces élections locales, que tous portent le souci du développement harmonieux de leurs localités respectives, dans la perspective de collaborer avec toutes les ressources humaines de leur terroir, sans exception, pour le bien et l’intérêt des populations. Le principal enjeu de ces élections locales, faut-il le rappeler, consiste à promouvoir le développement inclusif et participatif de notre pays, à partir de la base, c’est-à-dire des collectivités locales.

À tous les candidats, nous rappelons ces principes et valeurs dont ils doivent tenir compte dans le déroulement de leurs activités politiques :

  • l’acceptation de la politique comme un engagement au service de la cité ;
  • le devoir de vérité, de transparence et de crédibilité ;
  • le respect des personnes et des Institutions ;
  • la promotion du dialogue, de la paix et de la cohésion sociale ;
  • l’engagement pour le respect du bien commun ;
  • l’engagement pour la justice, l’équité et le respect réciproque ;
  • l’engagement au respect des lois et règlements ;
  • l’engagement au respect de la vérité des urnes ;
  • le refus de toute discrimination sociale, religieuse ou ethnique ;
  • le refus de toute manipulation ou d’achat des consciences ;

À l’endroit des populations, nous réitérons notre appel au calme, à la retenue et au respect de l’autre. Avec tous, nous disons : « Non à la violence ! » Ce pays nous appartient. Il est de notre devoir à tous de le protéger, de contribuer à son développement et à son rayonnement. Dans la diversité de nos opinions et de nos choix, sachons rester sereins, pacifiques et respectueux.

C’est un appel à se ressaisir que nous lançons à tous, croyants chrétiens et musulmans, croyants de la religion traditionnelle, hommes de bonne volonté. Nous devons nous ressaisir tous, pour ne pas compromettre la paix au Sénégal.

Puisse la volonté de Dieu se manifester dans le choix libre des populations !

Que Dieu, Créateur du monde, nous accorde la concorde et la paix. Qu’il bénisse le Sénégal !

Fait à Dakar, le 20 décembre 2021

Ont signé

  • Imam El Hadj Moustapha GUEYE, Président National des Imams et Oulémas du Sénégal
  • Imam Omar DIENE, Secrétaire Général de I’ANIOS
  • Imam Moctar NDIAYE, Chargé de Communication de I’ANIOS
  • Imam Mbaye NDIAYE, Chargé des relations extérieures de I’ANIOS
  • Mgr Benjamin NDIAYE, Archevêque Métropolitain de Dakar
  • Mgr Ernest SAMBOU, Évêque de Saint Louis
  • Mgr Jean-Pierre BASSENE, Évêque de Kolda et Administrateur Apostolique de Tambacounda
  • Mgr Paul Abel MAMBA, Évêque nommé de Tambacounda et Administrateur Apostolique de Ziguinchor
  • Mgr André GUEYE, Évêque de Thiès
  • Mgr Martin Boucar TINE, Évêque de Kaolack
  • Théodore Adrien Cardinal SARR, Archevêque émérite de Dakar
  • Mgr Jean-Noel DIOUF, Évêque émérite de Tambacounda

À télécharger : Texte officiel de la Déclaration des Évêques, Imams et Oulémas du Sénégal

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite