23.2 C
Sénégal
28 septembre 2021
FidesPost
ACTUALITE Nationale

Diourbel : un individu sème la terreur à la paroisse Notre Dame des Victoires en pleine messe et crache sur le crucifix

C’était la stupeur, ce matin dans le presbytère de la paroisse Notre Dame des Victoires de Diourbel, dans le diocèse. Un homme s’est, en effet, introduit dans l’espace qui sert de culte provisoire, au début de la messe de 06h30, pour demander aux fidèles, dont des religieuses et quelques personnes âgées, traités de païens destinés à « brûler en enfer », de sortir, avant de s’avancer vers l’autel insultant de mère le prêtre qui présidait l’eucharistie. Il a aussi blessé au couteau un paroissien qui tentait de le maîtriser avec un vigile et un policier, présents sur les lieux.

Voici le récit de l’Abbé Raphaël Faye, vicaire à la paroisse, sur les faits qui se sont déroulés, ce jeudi 26 août 2021 et dont il a été victime :

« C’est avec terreur que nous avons commencé aujourd’hui la messe du matin (6h30mn) à la paroisse Notre Dame des Victoires de Diourbel ». En effet dès le chant d’entrée un gars de grande taille, musclé qui n’a pas l’apparence d’un fou entra dans le lieu de célébration avec des paroles du genre  » sortez de ce lieu, vous êtes des païens, vous allez brûler en enfer ». Quand je l’ai interpellé en l’invitant de sortir il m’a répondu sèchement par la négative. En plus il s’est mis à avancer vers l’autel avec ces paroles en wolof :  » teyy lay k.. sa nd.., kou fi waah ma reyy senn ndeye yenn nieup », en se mettant à lancer des salives sur la Croix, il intimidé les quelques paroissiens à épouser la religion musulmane car disait-il  » INSA djulit la wonn ». Après ces paroles, il est sorti non pour rentrer mais pour aller sonner les cloches avec mépris. C’est en ce moment qu’un paroissien à proximité de l’Église l’interpella mais il était indifférent. À sa grande surprise il a vu une arme blanche (couteau) avec le monsieur. En coalition avec un gardien et un agent de la police, ils ont essayé de le maîtriser. Mais il a blessé le paroissien à la main ».

Par la suite, l’agresseur a quitté les lieux avant l’arrivée de la police qui a procédé à quelques constats. Une plainte a été déposée et le préfet informé.

Fidespost

5 commentaires

Ka Jacques 26 août 2021 at 18 h 13 min

C’est pas possible d’en rester là. C’est intolérable et le préfet n’a pas le droit de renoncer à ses prérogatives de représentant de L’état. Cet énergumène doit être arrêté.

Reply
Chrétienne à jamais 26 août 2021 at 22 h 38 min

N’importe quoi c’est une honte !!! il faut que les musulmans sachent que le Sénégal est un pays laïque.. chaque personne a le droit le vivre sa religion comme bon lui semble… Respectez les chrétiens !!! Bakhna daal

Reply
Paix 27 août 2021 at 10 h 04 min

Pourquoi dont juger tous les musulmans parcequ’un connard fanatique a commis ce geste, je suis sur que tu connais des centaines de musulmans qui ne sont pas comme lui dont tu entretiens de trés bonnes relations !

Reply
Jean Noël Diaga Ndour 27 août 2021 at 14 h 51 min

C’est un acte intolérable . Sinon un autre vas répété la même chose . C’est un salopards.

Reply
Adama Racine Sow 27 août 2021 at 22 h 45 min

C’est vraiment regrettable. La coexistence entre communautés religieuses au Sénégal est une réalité profonde. Mais il faudrait la préserver pour le bien de notre cher pays.

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite