26 C
Sénégal
31 octobre 2020
FidesPost
ACTUALITE Nationale

Des chrétiens convoqués au tribunal après leur plainte contre un imam pour des propos « offensants »

Le collectif des veilleurs chrétiens sénégalais reproche à Ousmane Galadio Kâ, imam de la Mosquée Abou-Oubeyda de l’unité 26 des Parcelles Assainies de Dakar, d’avoir tenu des propos « dont le seul but est stipendier une communauté, (en l’occurrence la communauté chrétienne) sur la base de ses croyances religieuses ». Le deux parties feront face au juge, jeudi 24 septembre 2020, au Tribunal de Dakar.

« Nous avons effectivement été convoqués au Tribunal de Dakar suite à la plainte que nous avions déposée contre l’imam, Ousmane Galadio Kâ, pour le jeudi 24 septembre 2020 », confirme Ephrem Manga, coordonnateur du collectif.

Dans une vidéo diffusée le 30 mai 2019, l’imam sénégalais, Ousmane Galadio Kâ, avait tenu des propos jugés injurieux, intolérants et menaçants à l’endroit de la communauté chrétienne par un groupe de chrétiens sénégalais. Celui-ci n’avait pas hésité à déposer une plainte sur la table du Procureur de la République, après avoir recueilli plus de 2 milles signatures à travers une pétition lancée sur internet.

En effet, dans cet extrait d’une conférence religieuse à Gorée qui a fait le tour des réseaux sociaux, l’imam de la mosquée Abou-Oubeyda de l’Unité 26 des Parcelles Assainies déclarait sur un ton martial que « les 5% de la population sénégalaise ont légalisé l’alcool, l’adultère, l’homosexualité, la danse obscène… ».

Des propos qui ont fait réagir un collectif de citoyens chrétiens qui est monté au créneau pour porter plainte contre l’imam Kâ de l’Unité 26 des Parcelles Assainies et l’inviter ainsi à s’expliquer devant le juge.

Pour rappel, le Sénégal est souvent présenté comme un pays comptant 95 % de musulmans et 5 % de chrétiens et autres adeptes des religions traditionnelles africaines. Des données statistiques souvent transcendées par un climat de dialogue et de convivialité entre les différentes communautés religieuse du pays.

Affaire à suivre…

Fidespost

1 commentaire

Maryam kane 25 septembre 2020 at 0 h 41 min

Ils veulent combattre l’islam mais en vérité
cela ne fait qu’accroître leur perdition..a la vérité ..Imam n’a offense personne il essayait juste d’expliquer le hadith concernant la faiblesse des musulmans…
L’islam est une religion de paix et de tolérance!!

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite